Google Chrome : le test complet

Logiciels

Le navigateur web de Google adopte une architecture totalement différente de celle de ses concurrents. Il est particulièrement réussi. Nous l’avons scruté sous toutes ses coutures, comparé à I.E 8 bêta 2, à Firefox 3…, En 6 pages

Nous avons effectué un test complet de la version bêta de Google Chrome, le navigateur web du géant de la recherche Internet. En tout premier lieu, nous tenons à signaler combien ce produit est intéressant, tant il fourmille de bonnes idées. C’est, de loin, le meilleur navigateur Internet du marché. Et il n’est encore disponible qu’en version bêta ! Notez que le code source de ce logiciel est accessible sous licence BSD (une licence open source très permissive).

L’interface graphique est des plus réussies. Par défaut, Chrome ne présente qu’une barre d’onglets placée en haut de la fenêtre et une large barre d’adresses suivie de deux icônes. La première affiche un menu des fonctions disponibles (copier, coller, rechercher, imprimer, manipulation des fenêtres et onglets…) alors que la seconde se concentre sur les outils (options, historique, téléchargements…). Au besoin, vous pourrez également choisir d’afficher la barre des favoris de façon permanente.

Une interface simplifiée à l’extrême

L’interface est aussi dépouillée que celle proposée par les autres navigateurs web du marché quand ils sont configurés en mode « plein écran ». Elle demeure toutefois aussi complète que lorsque les autres produits se trouvent en mode « normal ». L’essentiel de l’espace de votre écran sera donc utilisé pour visualiser la page ; un (premier) bon point. Notez que l’aide et les historiques (pages ou téléchargements) s’affichent tous dans de nouveaux onglets. Cela évite la multiplication des fenêtres.

Nous retrouvons ce concept dans la gestion des popup : ils s’ouvrent, mais dans une fenêtre réduite, laquelle se place en bas de la page du navigateur (mais dans aucun des autres onglets ouverts). Un simple clic permet d’en afficher le contenu. Cette solution est plutôt novatrice. Nous l’avons confrontée aux nombreux tests de popuptest.com. Tous les popup s’affichent de façon non intrusive. Vous pouvez donc les ignorer sans problème, ou les afficher si vous le souhaitez : plus besoin de gérer les paramètres de votre filtre anti-popup site par site ! Notez que le logiciel a le bon goût de bloquer les popup qui vous empêcheraient de continuer à surfer normalement.

La barre d’adresses/recherche (ou omnibox) propose des résultats issus de votre historique de navigation, ainsi que ceux suggérés par votre moteur de recherche favori (qui n’est pas obligatoirement celui de Google). Le tout est totalement interactif : tapez « proc » et Chrome vous proposera de rechercher « processeur » sur Internet. Ce concept élimine le besoin d’une barre de recherche séparée : encore de l’espace gagné.

googlechrome1.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur