Google Chrome remet le contenu HTML tiers à sa place

NavigateursPoste de travail
Google Chrome 23 navigateur performances © Google
3 4 Donnez votre avis

Credential Management API et réduction de la charge liée à l’offscreen rendering sont au menu de la version 51 du navigateur web Google Chrome.

La version bêta de Chrome 51, prochaine mouture majeure du navigateur web de Google, est de sortie.

Elle apporte un système de gestion des connexions aux sites web. Google Smart Lock permet aux utilisateurs de se connecter aisément à un site. Côté développeurs, la Credential Management API offre d’interagir avec ce service, permettant ainsi de faciliter l’inscription à leurs sites.

Autre avancée, une réduction de la charge induite par ‘l’offscreen rendering’. Après avoir attaqué de front les animations Flash des publicités (voir l’article « Chrome 45 met le holà sur les pubs en Flash »), Chrome fait maintenant de même avec les animations HTML5.

Priorité au cœur du site web

De fait, par offscreen rendering, Google désigne tout contenu issu d’un autre serveur que celui hébergeant le site web visité : des vidéos, des boutons de réseaux sociaux, des publicités.

Ce contenu tiers ne sera pas bloqué, mais la charge qu’il fait peser sur le site sera allégée, avec à la clé une réduction des besoins en ressources processeur, qui se traduira par une chute de la consommation électrique de l’ordre de 30 %. L’expérience utilisateur ne devrait pas être modifiée par ce changement assurent les développeurs.

Ces derniers promettent par ailleurs que le développement de sites proposant du code ES6 et ES7 sera prochainement rendu plus facile au sein de Chrome.

À lire aussi :
771 milliards de pages web affichées chaque mois par Google Chrome
Chrome 50 met fin au support de Windows XP
Google Chrome 50 corrige ses failles


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur