Google confie les rênes de son Cloud à Diane Greene

BureautiqueCloudDSIIAASLogicielsProjetsVirtualisation
11 120 Donnez votre avis

En rachetant la start-up Bebop, Google en a profité pour recruter Diane Green. Co-fondatrice et ancienne CEO de VMware, elle se voit confier les destinées du Cloud de Google.

En anglais, le terme de l’opération que vient de mener Google est acqui-hiring, c’est-à-dire acquisition et recrutement. La firme de Mountain View vient en effet de mettre la main sur une start-up, Bebop. Cette start-up propose une plateforme de développement d’applications en entreprise. Mais le rachat peut apparaître anecdotique; la vraie raison de cette acquisition est le recrutement de la fondatrice de Bebop, Diane Greene.

Ce nom n’est pas inconnu par Google, car Diane Greene avait rejoint il y a près de quatre ans, le conseil d’administration et le comité d’audit du groupe Internet, pour apporter son expertise en matière de virtualisation. Un monde qu’elle connaît bien, car elle est co-fondatrice de VMware et a même occupé le poste de CEO de la société de 1998 à 2008.

Un visage sur le Cloud de Google

Un curriculum vitae qui a séduit Sundar Pichai, l’homme fort de Google. Il a annoncé sur un blog, la nomination de Diane Green comme responsable de l’activité Cloud de Google. Cette division comprendra à la fois Google for Work, Cloud Platform et les Google Apps. « Cette nouvelle entité réunira les produits, l’ingénierie, le marketing et les commerciaux pour nous permettre de travailler dans un mode plus intégré et coordonnée », constate Sundar Pichai. Diane Greene prendra ses fonctions lors de la finalisation du rachat de Bebop, annonce le responsable.

Avec ce recrutement, Google veut donner un second souffle à son offre Cloud. La société est à la lutte avec Amazon Web Services et Microsoft sur le IaaS, mais aussi sur le Saas avec l’offre d’Office 365 de la firme de Redmond. Sundar Pichai affirme que 60% des entreprises du classement Fortune500 ont adopté Google for Work. Avec Diane Greene, Google personnalise et met un visage à ses offres Cloud. La dirigeante aura à cœur d’élaborer une stratégie et une vision qui seront proposées prochainement.

A lire aussi :

Google Cloud lance son propre scanner de sécurité d’applications web
Google Cloud Platform accueille un référentiel d’images Docker


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur