Google déploie sa fibre dans la capitale de l’Ouganda

FibreRéseaux
Ceva Santé Animale en Afrique_3
4 2 Donnez votre avis

En installant un réseau à très haut débit au cœur de la capitale de l’Ouganda, Google permet aux fournisseurs d’accès locaux de proposer des offres haut débit à la population locale.

Google compte améliorer l’accès à Internet dans les pays en voie de développement. L’initiative n’est pas nouvelle pour le géant américain du web, mais prend aujourd’hui un nouvel essor avec le lancement de Project Link, visant à fibrer les villes des pays les plus défavorisés.

La firme rappelle que sur 7 milliards de personnes, 39% disposent d’un accès à Internet. Un chiffre qui tombe dans certaines régions. Ainsi, sur le continent africain, qui regroupe plus d’un milliard d’habitants, seuls 16% sont connectés à la Toile.

Première ville à disposer de ce dispositif, Kampala, capitale de l’Ouganda, qui profite maintenant d’un réseau à très haut débit de 100 km installé par Google. Grâce à lui, près de 3 millions d’habitants pourront prochainement profiter d’un meilleur accès au web.

En coopération avec les acteurs locaux

Google ne propose toutefois pas d’accès direct à la Toile. Le réseau mis en place est en effet destiné aux fournisseurs d’accès locaux (fournisseurs d’Internet haut débit fixe ou mobile), qui pourront s’appuyer sur cette nouvelle infrastructure afin d’améliorer leurs offres, lesquelles se cantonnaient jusqu’alors au bas débit.

Deux fournisseurs d’accès Internet locaux –  Roke Telkom and One Solutions – ont d’ores déjà signé des accords afin d’accéder au réseau fibre de Google.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La fibre optique en dix questions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur