Google injecte de l’intelligence artificielle dans sa messagerie instantanée

AppsBig DataData & StockageEditeurs de logicielsMobilitéProjets
6 90 Donnez votre avis

En prolongement de fonction vocale ‘OK Google’, Mountain View envisage de doter sa messagerie instantanée de robots exploitant l’intelligence artificielle pour répondre aux interrogations des utilisateurs.

Google travaille à une nouvelle application de messagerie qui aura recours à des techniques d’intelligence artificielle, assure le Wall Street Journal. Mountain View voudrait greffer à cette application un robot de chat capable de comprendre les questions des utilisateurs pour aller interroger les bases de données maison en quête d’une réponse. La date de lancement du service n’a pas été précisée.

L’extension apparaît toutefois assez naturelle. Rappelons que Google propose déjà une fonction de recherche vocale sur mobile exploitant l’intelligence artificielle (la fameuse fonction ‘OK Google’) et allant piocher dans les bases de données du géant de la recherche pour extraire les informations pertinentes. Mais ce service est aujourd’hui limité à certaines requêtes et à certains sujets.

Google face à Facebook

Google chercherait à étendre ce champ avec son robot de chat. D’autant que la fonctionnalité serait également ouverte à des développeurs tiers, qui pourraient bâtir leurs propres robots. Selon le Wall Street Journal, en novembre, Mountain View aurait d’ailleurs cherché à racheter 200 Labs, une start-up qui développe précisément des robots de chat, mais l’offre financière du géant a été rejetée.

Au total, les applications de messagerie instantanée ont plus de deux milliards d’utilisateurs dans le monde, selon Portio Research. Facebook, avec Messager et Whatsapp, est considéré comme le leader du secteur. Le réseau social teste d’ailleurs lui aussi les assistants virtuels au sein de son application Messenger : le projet se nomme Facebook M.

A lire aussi :

Cédric Villani : « Plus il y aura d’intelligence artificielle, plus il y aura de mathématiciens »

Yann LeCun, Facebook : l’intelligence artificielle est son amie

Crédit photo : Lightspring-Shutterstock

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur