Google libère Chrome OS

Sécurité

Google fait appel à la communauté des développeurs pour développer son OS destinés aux PC mobiles. La disponibilité finale de Chrome OS n’est pas attendue avant un an.

Google vient de mettre à disposition le code source de Chrome OS. Pour mémoire, Google avait annoncé Chrome OS en juillet 2009 comme un système d’exploitation destiné aux netbooks. Plus précisément, aux terminaux mobiles dépendant d’Internet pour les applications et données.

Chrome OS a été pensé pour être léger et rapide. Notamment au démarrage. Les développeurs de Google ont éliminé nombre d’étapes liées à l’amorçage du système (par rapport à un OS classique type Windows) qui permettra à l’environnement de s’activer en quelques secondes (Google en annonce moins de 7) après l’allumage de la machine.

Chrome OS se veut également simple à utiliser. En s’inspirant du navigateur Chrome (ce qui permettra à l’utilisateur de se retrouver en terrain connu), Chrome OS présente les applications dans des onglets, ce qui est sensé simplifier l’ergonomie. « Toutes les applications sont des applications web », énonce clairement Mountain View dans son communiqué. En choisissant de n’offrir aucune application embarquée pour se concentrer sur les applications en ligne (Gmail, Docs, Facebook, Twitter, etc.) et en ne stockant rien sur la machine terminale, ni données ni logiciels, la sécurité pour l’utilisateur devrait en être grandement renforcée. Cette vidéo (en anglais) présente la démarche principale qui anime les développements du nouvel environnement.

Mais celui-ci ne sera pas disponible avant le quatrième trimestre 2010, prévient Google. Si nombre de progrès ont été faits depuis l’annonce de l’été dernier, de nombreux efforts restent encore à accomplir pour offrir un système stable et performant. C’est pourquoi Google fait aujourd’hui appel à la communauté en ouvrant le code de Chrome OS. Les développeurs pourront notamment compiler code pour le faire tourner dans une machine virtuelle afin de tester la compatibilité des applications avec l’OS, dénicher les bugs et, éventuellement, proposer des améliorations.

Si Chrome OS n’a pas aujourd’hui prétention à concurrencer les OS traditionnels, Windows en premier lieu mais aussi Mac OS et GNU/Linux (sur lequel il est paradoxalement construit), il n’en vise pas moins le marché de plus en plus important des ordinateurs portables. Et pourrait bien dans ce cadre tailler quelques belles croupières à son rival de Redmond. Google applique d’ailleurs à Chrome OS une stratégie similaire à celle d’Android, l’environnement pour smartphone. Lequel séduit d’autant plus les constructeurs que le système ne nécessite aucune licence. Dans un premier temps, Chrome OS pourrait ainsi être proposé en dual boot en parallèle de Windows par les constructeurs et devenir le système privilégié pour la productivité en ligne.

googlechromeos.jpg

Chrome OS, un système d’exploitation proposé dans une logique de navigation Internet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur