Google ouvre ses portes aux start-ups mobiles des pays émergents

AppsEditeurs de logicielsGouvernanceMobilitéProjetsRégulations
3 5 Donnez votre avis

Dans le cadre du Launchpad Accelerator, une vingtaine de start-ups sont invitées à travailler pendant 15 jours au quartier général de Google.

Avec Launchpad, Google propose ressources, expertise et solutions permettant de faciliter la vie des développeurs. La firme complète aujourd’hui ce dispositif avec le Launchpad Accelerator, un programme de support des start-ups travaillant sur des applications mobiles.

Ce programme est actuellement réservé aux jeunes pousses œuvrant dans des pays émergents : Brésil, Inde et Indonésie. Des contrées où l’usage des téléphones mobiles, y compris les smartphones, est en très rapide croissance.

Le premier round de sélection a été bouclé. Mi-janvier, plus de 20 sociétés seront invitées à venir participer à une ‘intense séance de programmation’ de deux semaines au sein du quartier général de Google. Les mentors assignés à chaque start-up les suivront pendant une durée de 6 mois, durant laquelle un support complet sera proposé. Mais aussi un financement… qui pourra atteindre les 50 000 dollars par société choisie.

Second round mi-2016

Google indique que les candidats peuvent d’ores et déjà proposer leurs projets pour le second round de ce programme, qui démarrera mi-2016. Il leur suffit de s’inscrire sur la page du Launchpad Accelerator.

Pour sa prochaine édition, ce programme restera réservé au Brésil à l’Inde et à l’Indonésie. Google ne précise pas si cette initiative est appelée à être étendue à d’autres régions par la suite.

À lire aussi, notre dossier programmation Raspberry Pi :
Raspberry Pi et développement : Apprendre à programmer (épisode 1)
Raspberry Pi et développement : Java SE, first class citizen (épisode 2)
Raspberry Pi et développement : C/C++ à toutes les sauces (épisode 3)
Raspberry Pi et développement : du calcul au Big Data (épisode 4)
Raspberry Pi et développement : .NET, avec ou sans Windows (épisode 5)
Raspberry Pi et développement : un RAD nommé Xojo (épisode 6)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur