Logiciels

GPU : Google Chrome met le turbo

googlechrome
0 0 Donnez votre avis

Les versions de développement de Google Chrome utilisent dorénavant l’accélération graphique pour les canevas 2D. Les gains en performances peuvent atteindre les fois soixante-dix.

Le navigateur web Google Chrome adopte l’accélération apportée par les cartes graphiques. Ce mouvement semble avoir pris un essor récent, avec les versions de développement de Chrome 7.

Si cette fonctionnalité a été mise en place pour les besoins du support du WebGL, d’autres pans du navigateur commencent à l’utiliser. Ainsi, James Robinson et Gregg Tavares, développeurs chez Google, publient aujourd’hui un billet montrant les avancées réalisées dans le domaine des canevas 2D.

Avec les tests fournis par Microsoft pour Internet Explorer 9, les gains en terme d’images affichées par seconde sont impressionnants par rapport à la version stable de Google Chrome 6 : fois soixante à fois soixante-dix avec FishIE Tank, fois soixante sous Asteroid Belt, fois huit et demi avec Hamster Dance et fois deux sous Mr. Potato Gun. IE9 a enfin un concurrent de poids en terme de rapidité d’affichage !

Rappelons que ce gain ne touche pas seulement les opérations graphiques. Le processeur de l’ordinateur étant moins chargé, il disposera de plus de temps de calcul pour exécuter le code JavaScript présent au sein des pages. Ainsi, même si V8 ne gagne pas en performances, il sera plus à l’aise avec une version de Chrome pouvant tirer profit de l’accélération GPU.

Si vous souhaitez mesurer les progrès réalisés par le butineur de Google dans ce domaine, il vous faudra opter pour la Canary Build de ce logiciel, une préversion proche d’une compilation journalière (et qui sera donc potentiellement très instable). La Canary Build permettra également d’afficher les démonstrations WebGL fournies par la compagnie.