La « grande école du numérique » de François Hollande prend forme (MAJ)

DéveloppeursGouvernanceProjetsRégulations
2 39 Donnez votre avis

Un hackaton réunit de jeunes développeurs à l’École des Mines et l’Hôtel de Marigny. L’initiative préfigure la grande école du numérique, un réseau de formations labellisées initié par le gouvernement.

L’opération de lancement de la « grande école du numérique » est en marche. La secrétaire d’État au Numérique, Axelle Lemaire, a donné le coup d’envoi, mercredi 16 septembre, d’un hackaton réunissant à Paris une cinquantaine de jeunes développeurs et d’autres profils formés aux métiers du numérique. Venus « de toute la France » et réunis à l’École des Mines puis à l’Hôtel de Marigny, les participants ont deux jours pour imaginer des outils numériques innovants sur des thèmes d’actualité comme l’Euro 2016 et la conférence des Nations Unies sur le climat (la COP21).

L’initiative est destinée à susciter l’enthousiasme chez un plus grand nombre de jeunes en France pour la programmation informatique. Elle préfigure la création de la grande école du numérique. Promise en février 2015 par François Hollande, sa mise en oeuvre fait l’objet d’un rapport remis ce jeudi 17 septembre à l’exécutif français. Cette « grande école » ne sera pas un établissement unique, « mais un réseau d’initiatives sur le territoire, issues du monde académique, du monde associatif ou du monde de la formation professionnelle », expliquait déjà le gouvernement en mars dernier.

Une première vague de labellisations en octobre ?

Pour animer le réseau et la plateforme web associée, une structure de pilotage va voir le jour. Elle attribuera un label à des structures proposant des formations courtes et ouvertes, notamment, aux jeunes sans diplôme. La démarche n’est pas sans rappeler le modèle adopté par l’école 42 financée sur les deniers de Xavier Niel. L’établissement a d’ailleurs reçu la visite, fin juillet, du chef de l’État.

La première vague de labellisations est attendue pour octobre 2015. Avec ce projet de réseau de formations labellisées, le pouvoir exécutif entend contribuer au rapprochement de l’offre et de la demande de compétences dans les métiers du numérique. Un rapprochement pour lequel l’industrie IT et ses représentants, dont le syndicat des ESN et des éditeurs Syntec Numérique, militent.

MAJ 17/09/15 à 18h00 : l’Elysée prévoit que, d’ici la fin de l’année 2015, 50 structures seront labellisées pour former 2500 élèves. Un appel à labellisation des formations est lancé. Date limite du dépôt des projets : le 19 octobre 2015 à minuit. Les résultats seront publiés fin novembre 2015.

Lire aussi :

L’Insa Toulouse domine le palmarès CodinGame des écoles informatiques
IBM Watson : des étudiants de HEC, CentraleSupélec et 42 s’affrontent
42 % de femmes chez les nouveaux développeurs

crédit photo © Kostenko Maxim – Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur