Télégrammes : Handbrake 13 ans après, Chrome stigmatisera les sites HTTP, Cuba fait des PC

LogicielsOpen SourcePCPolitique de sécuritéPoste de travailSécurité

Finalement l’étoile de la mort a été plus forte que la Princesse Leia, malgré la tristesse, il est temps de lire les télégrammes du soir.

Handbrake débarque au bout de 13 ans. Le développement est souvent une affaire de temps, mais là on dépasse les canons de l’exercice. La solution de conversion vidéo en Open Source, Handbrake vient de sortir en version 1.0 après 13 ans de développement. Il permet de transcoder des vidéos sources en divers formats de sortie. HandBrake peut notamment être utilisé pour extraire le contenu de disques optiques (DVD ou Blu-Ray) en fichiers MKV. Le logiciel prend en charge une myriade de codecs vidéo et audio. Il supporte ainsi les codecs vidéo VP9 (via libvpx) et H.265 (HEVC). Côté audio, sont pris en charge les codecs E-AC-3, FLAC et TrueHD, tandis que le rendu des sous-titres a été amélioré pour certaines langues via HarfBuzz (bibliothèque logicielle libre graphique de rendu de polices vectorielles), précise ITespresso.

Chrome va stigmatiser les sites HTTP. Dans sa démarche de rendre le web plus sûr, le navigateur de Google va à partir de sa version 56 (prévue à la fin du mois de janvier) marquer comme « non sécurisés » les sites qui sont entièrement en HTTP. La firme de Mountain View a rappelé l’échéance dans sa console de recherche à l’attention des développeurs et enjoint ceux dont les sites sont encore en HTTP de basculer vers HTTPS. Google accentue la pression par petites touches. La société a prévu par exemple de moins bien référencer les sites ne répondant pas aux critères de sécurité ad hoc.

Cuba ouvre sa première usine de PC. Voué entièrement aux importations, l’île de Cuba vient d’inaugurer sa première usine de fabrication de PC. Les ambitions sont modestes, 120 000 unités par an et le géant de l’électronique chinois Haier est à la manœuvre pour fournir les machines, la technologie et la formation. La patrie de feu Fidel Castro compte produire des portables performants équipés de puces Core i3 et i5. Dans sa feuille de route, l’usine devrait aussi fabriquer des tablettes 8 et 10 pouces. Cette ouverture constitue un premier pas dans le développement industriel de Cuba. Avec le rétablissement des relations avec les Etats-Unis, l’île est courtisée pour accompagner son renouveau économique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur