Hardkernel livre une carte mère ARM 8 cœurs à 79 dollars

ComposantsPCPoste de travail
Odroid XU4
6 2 Donnez votre avis

L’Odroid-XU4 est la nouvelle offre ARM de hautes performances d’Hardkernel, avec support d’Android et Ubuntu. Elle est accessible pour 79 $.

La sortie de ce produit s’est faite dans la plus grande discrétion. Et pourtant, elle est d’importance pour les développeurs travaillant sur des produits basés sur des puces ARM.

Le coréen Hardkernel a lancé il y a quelques jours une nouvelle carte mère ARM – l’Odroid-XU4 – basée sur un composant Samsung Exynos 5422 (4 cœurs Cortex-15 à 2 GHz et 4 cœurs Cortex-A7 à 1,5 GHz), assisté de 2 Go de RAM. La grosse nouveauté par rapport à la XU3 est que cette offre est à la fois plus compacte (8,5 x 5,8 x 2,2 cm) et plus abordable ; 79 dollars, bloc d’alimentation compris.

Elle ne propose plus qu’une seule sortie vidéo, mais offre deux ports USB 3.0 et un connecteur Ethernet Gigabit, contre 100 Mb/s auparavant. Notez que le constructeur propose des modules eMMC de 8 Go (25 $), 16 Go (39 $), 32 Go (49 $) et 64 Go (79 $), présintallés avec Linux (Ubuntu 15.04) ou Android (4.4.2). Des offres plus rapides que les cartes SD, avec des débits mesurés à 140 Mo/s en lecture pour près de 36 Mo/s en écriture. Autres options intéressantes, des boitiers (5,40 $) et une carte d’extension 3,3/5 V pour électroniciens (18 $).

Super rapide et compatible OpenCL

L’Odroid-XU4 est entre 3 et 4 fois plus rapide qu’un Raspberry Pi 2. Le tout pour un prix assez attractif, avec un excellent support de Linux, OpenGL et OpenCL compris (sur base Mali-T628 MP6, soit environ 110 gigaflops de puissance de calcul).

Mais c’est son système de stockage et son port Ethernet très véloces qui font ici la différence. Hardkernel a mesuré des débits pouvant approcher les 900 Mb/s, soit plus de 110 Mo/s. Avec un SSD connecté en USB 3.0, le transfert d’un fichier entre le XU4 et un PC Windows s’est effectué au rythme de 75-85 Mo/s. Dans l’autre sens (écriture d’un fichier sur le disque du XU4), le débit affiché est de 70 Mo/s.

Créez votre propre NAS

Le XU4, idéal pour se monter un NAS ? Le constructeur y a effectivement pensé, et livre le CloudShell, un boîtier permettant d’assembler le XU4 et un disque 2,5 pouces dans un même ensemble. Une carte intégrant un pont USB 3.0 vers Sata 3 est proposée en standard, tout comme un écran de contrôle de 2,2 pouces (320 x 240 points) et un récepteur infrarouge pour piloter le tout via une télécommande (non livrée). CloudShell est accessible pour seulement 39 $. Une belle affaire.

Notez que Harkernel a également précisé ses plans concernant l’arrivée d’une offre ARM 64 bits : ce sera pour 2016.

À lire aussi, notre dossier programmation Raspberry Pi :
Raspberry Pi et développement : Apprendre à programmer (épisode 1)
Raspberry Pi et développement : Java SE, first class citizen (épisode 2)
Raspberry Pi et développement : C/C++ à toutes les sauces (épisode 3)
Raspberry Pi et développement : du calcul au Big Data (épisode 4)
Raspberry Pi et développement : .NET, avec ou sans Windows (épisode 5)
Raspberry Pi et développement : un RAD nommé Xojo (épisode 6)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur