Télégrammes : HBO encore piraté, Google acquiert AIMatter, NetApp rachète Greenqloud

AppsCloudData & StockageMobilitéOrchestrationPolitique de sécuritéSécuritéStockage

Pendant que les Etats-Unis se divisent après les propos de Donald Trump, il est temps de lire les télégrammes du soir.

HBO encore piraté. Après un piratage massif de données, la chaîne de télévision a vu ses comptes Twitter et Facebook piratés ou plus exactement défaçés. Sur le compte de Twitter, on pouvait lire un message d’Ourmine, un pirate ayant déjà œuvré sur les comptes de Netflix et YouTube. Dans ce message, il interpelle la direction de HBO en disant qu’il voulait tester la sécurité du compte et que l’équipe de sécurité de la chaîne pouvait l’appeler pour faire une mise à jour. HBO a indiqué qu’elle allait mener une enquête sur cette affaire. Mais elle doit aussi jongler avec la diffusion d’épisodes volés (le 6 a été mis en ligne en version HD) de Game of Thrones.

Google acquiert AIMatter. La firme de Mountain View poursuit ses emplettes en rachetant AIMatter, une start-up d’origine biélorusse qui exploite une application permettant de transformer ses selfies par le biais de technologies de processing d’images. Cette application se nomme Fabby, elle est disponible sur Android et iOS et permet de modifier les selfies réalisées avec son smartphone en intégrant des masques, des arrière-plans et d’autres effets spéciaux pour changer d’aspect les visages. Google compte poursuivre l’exploitation de Fabby mais il pourrait aussi s’appuyer sur l’équipe de la start-up dotée de compétences technologiques pour plancher sur d’autres projets. Pourquoi pas sur Google Lens dévoilée en mai ? Cette fonction de reconnaissance des objets sur les images est disponible sur Google Assistant et Google Photos, souligne ITespresso.

NetApp rachète GreenQloud. A l’occasion de la présentation des résultats financiers, le spécialiste du stockage a annoncé l’acquisition de Greenqloud. Cette start-up islandaise propose une plateforme d’orchestration et de gestion des services Cloud  pour les environnements de Cloud hybride ou multi-Cloud. La solution Qstack de la jeune pousse basée à Reykjavik s’intègre parfaitement dans la stratégie Data Fabric de NetApp. Elle est capable de gérer des milliers de serveurs dispersés géographiquement dans des datacenters sur une même plateforme. Elle prend également en charge la gestion des clusters de conteneurs (via Kubernetes).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur