Henri d’Agrain nouveau Délégué général du Cigref

DSIRégulations
1 32 Donnez votre avis

Succédant à Jean-François Pepin partant à la retraite, le Cigref a nommé un nouveau Délégué général en la personne de Henri d’Agrain.

Une page se tourne au Cigref. Jean-François Pepin, Délégué général du Cigref depuis 2001 a fait valoir ses droits à la retraite. L’association qui aide à développer la capacité des grandes entreprises à intégrer et maîtriser le numérique a donc nommé un nouveau Délégué  général en la personne de Henri d’Agrain. Il rejoindra le Cigref au début octobre prochain et entrera en fonction en janvier 2017.

Le parcours Henri d’Agrain est très orienté vers la cyberdéfense. Selon sa biographie, il est diplômé de l’Ecole Navale, et breveté de l’Ecole des officiers transmetteurs et de l’Ecole de Guerre. Il est auditeur de la 47ème session nationale « armement et économie de défense » de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale.

Officier de marine pendant 27 ans, il a alterné, au cours de sa carrière, des fonctions opérationnelles embarquées, des commandements à la mer et des postes de direction dans le domaine des systèmes d’information et de communication des armées. Il fut, dans ses dernières fonctions au sein de l’état-major de la Marine, directeur des systèmes d’information et autorité de cyberdéfense de la Marine nationale avec le grade de capitaine de vaisseau. Il a quitté la Marine le 31 août 2013.

Depuis cette date, Henri d’Agrain était directeur général du Centre des Hautes Etudes du Cyberespace (CHECy). Il est par ailleurs membre, en tant que personnalité qualifiée, de la Commission Supérieure du Numérique et des Postes (ex Commission supérieure du service public des postes et des communications électroniques).

A lire aussi :

Le Cigref veut la confiance dans l’économie des données

Les clés du succès de la collaboration inter-entreprises, selon le Cigref


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur