Henri Verdier serait le futur DSI de l’Etat

DSIProjetsSecteur Public
Henri VERDIER Etalab
5 135 Donnez votre avis

A la faveur de la fusion attendue entre la DSI de l’Etat et Etalab (la mission Open Data), Henri Verdier, actuel directeur de cette dernière, devrait devenir le nouvel homme fort du numérique de l’Etat.

Confirmant des informations déjà parues dans Acteurs Publics, le quotidien Les Echos précise dans son édition d’hier que la DSI de l’Etat – la Disic – est appelée à fusionner avec Etalab, la mission dédiée à l’Open Data (ouverture des données) et avec le pôle innovation et services aux usagers du SGMAP (Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique). Ces trois services doivent donner naissance à la Dinsic, soit la Direction interministérielle du numérique et des systèmes d’information et de communication. Cette dernière doit fusionner la vision technique, tournée vers la mutualisation des moyens – qu’incarne aujourd’hui la Disic -, et des approches plus orientées vers les usages. Un décret officialisant ces rapprochements est attendu dans le courant de l’été.

De Mazin à Verdier : un passage de témoin

La fusion entre ces entités doit aussi être l’occasion d’un passage de témoin à la tête de l’informatique de l’Etat. Dans un premier temps, Jacques Marzin, l’actuel directeur de la Disic, prendra la tête de la nouvelle direction, secondé par Henri Verdier, le directeur d’Etalab. Mais c’est bien ce dernier qui est appelé à prendre en main la Dinsic dès cet automne, Jacques Marzin, administrateur général des finances publiques, étant appelé à retourner dans son corps d’origine. Ce dernier est par ailleurs proche de la retraite.

Cette transition n’est pas réellement une surprise, Henri Verdier étant considéré comme l’inspirateur de la stratégie d’Etat plate-forme, qui sous-tend les développements de la Disic depuis quelques mois déjà.

A lire aussi :

Orange Business Services va fournir le Cloud de l’Etat
Hackathon : l’année zéro de l’Etat plate-forme, basé sur des API
Jacques Marzin, DSI de l’Etat : « pour économiser, l’Etat a besoin d’un SI unifié »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur