Avec Hire, Google se lance discrètement dans les offres d’emploi

Régulations
4 76 Donnez votre avis

Une page Google Hire a fait discrètement son apparition sur le web. Il s’agit d’un site d’offres d’emploi.

C’est le site Axios.com qui a déniché au hasard du web, la page Google Hire. Il s’agit d’un service de publication et de gestion d’offres d’emploi. Le site a été élaboré par la start-up BeBop, créée par la co-fondatrice de VMware, Diane Greene, une start-up acquise en 2015 par Google.

Aucune des 2 entreprises n’a fait d’annonce officielle, le site de BeBop publie désormais des offres d’emploi pointant sur le domaine hire.withgoogle.com. Axios.com définit le nouveau service de Google comme un système de suivi des offres par les demandeurs d’emploi. Le site précise aussi que Google Hire a été développé par la branche entreprise et Cloud de la firme de Mountain View, dirigée par… Diane Greene.

Sur Google Hire, il y a pour l’instant peu d’offres disponibles. On trouve actuellement quelques postes au sein d’une filiale de Warner Bros (DramaFever) et de start-ups comme Startos Medisas et Poynt. Cependant, il est impossible de s’inscrire et de créer un compte sur la page d’accueil, ce qui laisse à penser que ce service est en accès limité à certaines personnes. Pour l’instant du moins.

Une amorce avec l’API CloudJobs

Comme le rappellent nos confrères de SiliconAngle, Google travaille depuis quelques temps sur le recrutement et les offres d’emploi. En novembre, la société américaine a lancé en version alpha une API CloudJobs, un service basé sur le Machine Learning pour « améliorer le processus de recrutement » en faisant correspondre demandes et offres d’emploi.

Le sujet de l’emploi et du recrutement titillent de plus en plus les géants de l’Internet. Avec le rachat de Linkedin par Microsoft, les lignes ont bougé. Ainsi, Facebook a lancé officiellement ses pages Emplois pour que les entreprises clientes du réseau social puissent poster leurs offres. Avec Hire, Google veut aussi sa part du gâteau de ce marché.

A lire aussi :

Facebook titille LinkedIn en ouvrant ses fonctions Emplois

LinkedIn toilette son site en s’inspirant de Facebook


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur