HMD Global se sépare de son CEO… et laisse fuiter le Nokia 8

MobilitéSmartphones
Nokia 8

Le patron de HMD Global quitte brusquement son poste. Un départ précipité, qui ne devrait pas avoir d’impact notable sur la feuille de route du constructeur.

Le CEO de HMD Global, Arto Nummela, quitte la société, ainsi que son conseil d’administration. Un départ-surprise pour celui qui a joué un rôle crucial dans la création de ce nouvel acteur du monde mobile, et participé au lancement de ses premiers téléphones et smartphones. Florian Seiche, précédemment président de la société, portera maintenant la double casquette de président et CEO.

Ceci ne devrait rien changer aux plans de HMD Global, qui prévoit toujours de lancer ses smartphones Android dans le courant de l’été : les Nokia 3, 5 et 6. Des appareils que nous commençons à trouver chez les revendeurs en ligne. Un récent message posté sur Baidu montre que le Nokia 8 aurait aussi fait une courte apparition sur le site du constructeur. L’imminence de la sortie de cet appareil de haut de gamme semble donc se confirmer.

Deux nouveaux feature phones

HMD Global tient également à rester ancré sur le marché des features phones. À cet effet, la firme vient de présenter de nouvelles versions de ses Nokia 105 et Nokia 130, aux fonctionnalités et design rénovés. Notez que le Nokia 105 voit également son écran passer de 1,45 à 1,8 pouce. Les prix de ces téléphones mobiles devraient rester très accessibles : 14,5 dollars HT pour le Nokia 105 et 21,5 dollars HT pour le Nokia 130.

HMD Global rappelle que plus de 400 millions de feature phones ont été vendus en 2016. 1,3 milliard de ces combinés seraient en circulation de par le monde. Un marché important donc.

À lire aussi :

Le Nokia 8 pourrait arriver en France fin juillet

Les smartphones Android Nokia en visite sur Amazon

Le Nokia 9 refait surface sur le Net, avec 6 Go de RAM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur