Les développeurs Scala freelances encore les mieux payés

DéveloppeursProjets
4 19 Donnez votre avis

Le site français des freelances Hopwork attire plus de 15 000 indépendants désormais, parmi lesquels près de 5 700 développeurs. En 2015, leurs tarifs moyens sont restés stables.

Avec les graphistes (30 % des inscrits) et les profils marketing (22 %), les développeurs font toujours partie des professionnels les plus représentés sur le site des freelances lancé en juin 2013 par Hopwork. Plus de 15 000 indépendants y sont désormais inscrits. Les développeurs représentent 38 % du total, soit près de 5 700 profils fin 2015, un chiffre en croissance de 176 % par rapport à 2014.

En 2015, le tarif moyen des développeurs backend inscrits sur Hopwork était de 385 €/jour (le tarif médian de 400 €/jour). Ceux des développeurs web et mobile étaient moins élevés (tarif moyen de 336 €/jour, tarif médian de 350 €/jour). Si les niveaux moyens sont restés stables par rapport à l’an dernier, les tarifs varient toujours grandement en fonction des langages de programmation utilisés.

Scala paye plus que Python et Ruby

L’an dernier, les développeurs Scala étaient encore les mieux payés avec un tarif moyen de 576 €/jour. Ils devancent ainsi les développeurs Python (516 €/jour), Ruby (448€/jour), Java (444 €/jour), Javascript (386 €/jour), C++ (369 €/jour) et C# (332 €/jour). PHP, qui concentre à lui seul 40 % des recherches de profils (contre 3 % pour Scala), affiche le TJM le plus faible (327 €/jour).

SQL Server devant Cassandra

Dans les bases de données, les tarifs peuvent toujours varier du simple au double. Ainsi, SQL Server affiche le tarif moyen le plus élevé (725 €/jour, pour 3 % des recherches en 2015), alors que MySQL, qui attire 38 % des recherches, plafonne à 329 €/jour. Cassandra, de son côté, affiche un tarif moyen plus élevé (541 €/jour l’an dernier). Les tarifs des spécialistes de Neo4j (538 €/jour) et Elasticsearch (509 €/jour) sont également plus élevés que la moyenne de la catégorie (487 €/jour).

Tous métiers confondus, enfin, les tarifs moyens affichés par les freelances sur Hopwork sont plus élevés à Paris, qu’à Lyon, Marseille, Lille et Toulouse.

Lire aussi :

Quels tarifs pratiquent les développeurs freelance en France ?
Quel est le portrait-robot du freelance IT ?

crédit photo © Timofey_123 / shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur