Avec le Pavilion Wave et l’Elite Slice, HP repense les PC de bureau

PCPoste de travail
HP IFA Slice
3 19 Donnez votre avis

Le Pavilion Wave se veut le PC du cadre exécutif par excellence. L’Elite Slice joue pour sa part la carte de la modularité. Deux offres signées HP.

HP profite de l’IFA 2016 de Berlin pour se relancer sur le marché des ordinateurs fixes, avec de nouvelles offres compactes et design.

Première proposition, le Pavilion Wave, une machine Windows 10 qui sera proposée à partir de 549 dollars. Les tarifs pour la France ne sont pas encore précisés par le constructeur. Avec son air de Mac Pro (ou de poubelle de salle de bain, selon les goûts), le Pavilion Wave ne passe pas inaperçu et vise spécifiquement le bureau du cadre exécutif.

HP Pavilion Wave

L’équipement est à la hauteur de l’emballage : un processeur Intel Core de dernière génération ; la possibilité d’opter pour un couple SSD + HDD ; un maximum de 16 Go de DDR4 ; un GPU Radeon R9 M470 optionnel. La connectique est complète et permettra de piloter en standard deux écrans en 4K. Point de détail intéressant, la présence de deux micros pour commander cette machine à la voix via Cortana (un haut-parleur est également intégré).

Un mini PC modulaire

Autre machine, le HP Elite Slice se veut une refonte des mini PC, avec la possibilité d’y adjoindre des composants optionnels, qui en étendront les possibilités. Sont annoncés : un module audio ; un graveur de DVD ; un système de charge sans fil (très pratique pour les smartphones de nouvelle génération) ; un module dédié aux applications collaboratives, qui transformera le PC en système Skype for Business.

HP Elite Slice

Cette machine, attendue pour septembre, pourra adopter un processeur allant jusqu’au Core i7 (assisté de 32 Go de RAM) et propose une connectique complète. Elle pourra piloter deux écrans en standard. Elle reste malgré tout très compacte : 16,5 x 16,5 x 3,5 cm pour 1,05 kg. Prix de base, 699 dollars, indique HP ; 949 dollars en version Meeting Rooms équipée du Collaboration Cover.

HP Slice

À lire aussi :
Le smartphone desktop de HP, Elite x3, a un prix
HP greffe des filtres de confidentialité à ses ordinateurs portables
Résultats : HP fait mauvaise impression, malgré des ventes de PC solides


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur