Huawei toujours au sommet mondial des dépôts de brevets

Régulations
1 29 Donnez votre avis

Huawei arrive en tête des sociétés qui ont le plus déposés de brevets internationaux tous domaines confondus. Les Etats-Unis conservent leur suprématie géographique.

Huawei ne se contente pas de gagner des parts sur les marchés des smartphones, des solutions entreprise et, historiquement, des télécoms. Le géant chinois s’impose aussi dans le milieu des brevets. Selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi), Huawei Technologies est l’acteur qui a déposé le plus de demandes internationales de brevets en 2015. Pour la deuxième année consécutive.

Le fournisseur chinois de solutions de communications et IT (TIC) a fait 3 898 demandes PCT (Traité de coopération en matière de brevets) en 2015. Soit 456 de plus qu’en 2014. Et sans compter les 442 dépôts de sa filiale terminaux mobile Huawei Devices. La firme se positionne devant Qualcomm (2 442 dépôts), ZTE (2 155), Samsung (1 683) et Mitsubishi (1 593) parmi les 5 premiers déposants. Notons que Ericsson (1 481), LG (1 457), Sony (1 381), HPE (1 310), Intel (1 250) et Microsoft (860) arrivent respectivement en 6e, 7e, 8e, 10e, 12e et 23e positions. Le premier français du classement, Alcatel-Lucent, arrive à la 40e position avec 419 dépôts devant Apple (383 demandes) et derrière Google (721).

Plus de 16 000 brevets informatiques

Les technologies IT et de communication constituent le principal domaine où sont déposés le plus de brevets. L’informatique a elle seule représente 8,2% du total (avec 16 385 demandes) devant la communication numérique (8%), des machines et appareils électriques (7,3%) et de la technologie médicale (6,3%). Dans l’ensemble, plus de 218 000 demandes ont été faites en 2015, en hausse de 1,7%.

Si la Chine s’inscrit en force auprès de l’Ompi, les Etats-Unis restent les premiers demandeurs de brevets. Pour la 38e année consécutive. Mais ses 57 385 dépôts marquent un recul de 6,7 %. Le pays de la Silicon Valley est talonné par le Japon (44 235 dépôts) et la Chine (29 846). Cette dernière enregistre la plus forte croissance (+16,88%).

Les États-Unis menacés

« Les chiffres relatifs aux demandes de titres de propriété intellectuelle à l’échelle mondiale, comme celles concernant les brevets, les marques et les dessins et modèles industriels, sont un bon indicateur de l’activité et de la géographie de l’innovation, a déclaré M. Francis Gurry, directeur général de l’Ompi. Cet indicateur nous permet de voir que, même si les États-Unis d’Amérique restent en tête du classement, la géographie de l’innovation continue de se déplacer et d’évoluer, avec l’Asie et en particulier le Japon, la Chine et la République de Corée formant le groupe géographique prédominant. » De fait, 43% des demandes de brevets proviennent aujourd’hui d’Asie. Les jours de la suprématie de l’oncle Sam en matière de brevets sont visiblement comptés.

OMPI brevets 2015


Lire également
Brevets mobiles : IBM détrône Samsung, Apple intègre le top 10
Brevets européens : l’informatique devancée par la santé
Brevets : Google et Microsoft vont travailler ensemble

crédit photo © Jirsak – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur