Huawei met de l’Internet des objets dans la logistique de DHL

CollaborationLogicielsM2MMobilitéProjetsRéseaux

Huawei et DHL vont développer des solutions visant à améliorer les services de la chaîne d’approvisionnement avec l’Internet des objets.

Huawei enfonce ses pieds dans le marché de la logistique mondiale. L’équipementier chinois vient d’annoncer avoir signé un protocole d’accord de développement (Memorandum of Understanding ou MOU) avec Deutsche Post DHL Supply Chain, la division dédiée à la chaine d’approvisionnement du groupe postal allemand. Les deux acteurs vont développer des solutions industrielles propres au suivi des produits en s’appuyant sur les infrastructures et équipements dédiés à l’Internet des objets (IoT).

Plus concrètement, les futures solutions s’appuieront sur les technologies IoT cellulaires pour connecter les objets par milliers sur de grandes distances tout en préservant leur autonomie énergétique. Huawei fournira notamment ses solutions de Cloud computing pour le traitement des grands volumes de données (Big Data). Autrement dit, il s’agira de s’appuyer sur les réseaux sans fil pour mieux faire remonter les données à toutes les étapes de la livraison afin d’en améliorer la logistique par un suivi plus précis des biens.

Relever les défis opérationnels complexes

L’usage des technologies IoT dans la chaine d’approvisionnement n’est pas nouvelle en soi, tant chez DHL que ses concurrents. Mais « ce protocole d’entente permettra à Huawei et à DHL de relever des défis opérationnels et commerciaux complexes grâce à une combinaison puissante de matériel, de réseaux et d’expertise de premier ordre dans le domaine de l’Internet des objets dans la gestion de la chaîne d’approvisionnement de bout en bout », justifie Dr. Markus Voss, en charge de la direction mondiale de DHL Supply Chain. Autrement dit, améliorer l’offre au plus près des besoins des acteurs de la chaîne d’approvisionnement.

1900 milliards de dollars de valeur

Pour cela, Huawei proposera Cloud-Pipe-Device Collaboration, une plate-forme ouverte, flexible et évolutive dédiée au développement et l’intégration d’applications de services. « Ce partenariat permet d’améliorer l’efficacité, la sécurité et le service à la clientèle offerts par les chaînes d’approvisionnement mondiales et définit comment l’Internet des objets façonnera la fortune de l’industrie logistique au cours des prochaines années critiques de l’innovation », déclare de son côté Yan Lida, président de l’unité Enterprise Business Group de Huawei. Parallèlement, les deux entreprises travailleront de concert à la commercialisation des solutions ainsi développées, notamment à travers des projets pilotes en Europe et en Chine.

Un marché prometteur s’il en est. Combinés à l’IoT, les services de chaîne d’approvisionnement et de logistique sont appelés à générer 1 900 milliards de dollars de valeur au cours de la prochaine décennie, selon un rapport de 2015 commandé par DHL et Cisco. Et les dépenses en solutions logistiques devraient quasiment tripler d’ici 2020 pour atteindre les 20 milliards de dollars d’investissements selon le cabinet MarketandMakets.


Lire également
Plus de 8 milliards d’objets connectés à Internet en 2017
Software AG a de grandes ambitions dans l’Internet des objets
Airbus, Michelin, Safran, Vallourec… : pourquoi les industriels foncent sur l’IoT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur