Huawei ravit à Juniper la 3e place du marché des switches Ethernet

CloudDatacentersGestion des réseauxRéseaux
2 77 Donnez votre avis

Selon IHS Infonetics, Huawei se classe désormais comme le troisième meilleur vendeur de commutateurs Ethernet derrière Cisco et HP au deuxième trimestre 2015.

Huawei a ravi à Juniper Networks la troisième place du marché mondial des switches Ehternet au deuxième trimestre 2015 en revenus, rapporte le cabinet d’étude IHS Infonetics. L’équipementier chinois a gagné des points sur son marché local, la Chine, et a profité de la demande de la zone EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique), notamment en gagnant du terrain en Russie et en Afrique.

Huawei peut donc potentiellement désormais s’attaquer au numéro deux, HP. Bien que fortement attaqué ces dernières années, Cisco, le numéro un, se paie le luxe de gagner près d’un point en un an pour occuper les 59% d’un marché à 5,6 milliards de dollars sur la période. Une industrie en hausse de 9% par rapport au premier trimestre, selon IHS, et convoitée par une vingtaine d’acteurs dont Alcatel-Lucent Entreprise, Brocade, Avaya, Arista, D-Link, Dell ou encore D-Link.

Le retour de la white box

Outre le dynamisme de la Chine, le secteur a notamment été porté par le marché américain avec une croissance de 14% d’un trimestre à l’autre. La croissance de 132 % sur le trimestre des commutateurs 40GE (40 Gbit/s Ethernet) dans les datacenters a également contribué à la bonne santé de l’industrie.

IHS Ethernet 15Q2Laquelle devrait continuer à croître grâce aux évolutions technologiques et aux nouveaux besoins. « La demande en solutions de commutation en marque blanche (white box qui désigne les équipements décorrélés de systèmes réseaux propriétaires, NDLR) a été mise en sourdine alors que les opérateurs de datacenters attendent la disponibilités des solutions 25/100 GE plus tard dans le courant de l’année, note l’analyste d’IHS Matthias Machowinski, et quand elles seront disponibles, , nous prévoyons que le segment de la ‘white box’ redevienne un moteur de croissance clé. »


Lire également
Vers des connexions Ethernet à 1,6 Tbit/s à l’horizon 2020
Un consortium pousse le 25 et 50 G Ethernet pour les datacenters
Connectivité : le 100G s’imposera en 2016 sur le coeur de réseau

crédit photo : hxdyl – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur