Huawei renforce la sécurité des bases de données avec HexaTier

Bases de donnéesCloudData & StockagePolitique de sécuritéRéseauxSécurité
1 15 Donnez votre avis

Huawei a acquis la société israélienne, HexaTier, spécialisée dans la sécurité des bases de données pour 42 millions de dollars.

Pas de trêve des confiseurs pour le fournisseur chinois. En effet, il vient de s’offrir HexaTier, une société israélienne, spécialisée dans la sécurité et la conformité des bases de données. Fondée en 2009, cette entreprise était connue auparavant sous le nom de GreenSQL. Elle s’appuie sur une technologie de proxy inversé pour sécuriser les bases de données hébergées dans le Cloud, ainsi que les plateformes de DBaaS (Database as a service).

Concrètement, HexaTier s’installe comme un front-end dans une base de données et fonctionne comme un proxy inversé. La solution masque et sécurise le contenu de la base de données. Le logiciel examine les requêtes et les réponses à cette base donnant ainsi la capacité aux responsables IT de l’entreprise de sécuriser, d’accélérer, d’auditer et de cacher les informations sensibles. HexaTier avait réuni 14,4 millions de dollars sur trois tours d’investisseurs, dont Jérusalem Venture Partners, Texas Atlantic Capital, Magma Venture Partners et Rhodium. HexaTier emploie 40 personnes réparties entre les bureaux de Tel-Aviv, de Boston et de Californie.

Un intérêt certain pour les sociétés israéliennes

Reuters avait fait état de rumeurs concernant des négociations entre les deux protagonistes le 20 décembre dernier. L’agence de presse relatait que Huawei souhaitait se servir de HexaTier comme base de son futur centre de R&D en Israël sur les bases de données dans le Cloud. Le site d’information Calcalist a confirmé que l’accord avait eu lieu le 27 décembre. Le montant de l’opération est estimé à 42 millions de dollars.

Décidément, Huawei aime bien les sociétés israéliennes.  Début décembre, l’équipementier chinois avait acquis la firme Toga Networks, fabricant de routeurs et de switchs, mais également proposant des systèmes de stockage Cloud et des applications pour datacenter. Coût de cette acquisition 150 millions de dollars.

A lire aussi :

Smartphones : Huawei compte sur ses employés pour s’imposer

Huawei a de grandes ambitions dans le Cloud sectoriel


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur