Quantcast
PME : mesurez-vous aux plus grands !

Les fablabs : lieux de conception rapide de nouveaux produits et concepts

lightbulb-1246589_1280

Face à la course effrénée à l’innovation, les TPE et PME sont de plus en plus nombreuses à se rendre dans les fablabs. Proposant matériels et outils numériques derniers cris pour concevoir rapidement et tester de nouveaux produits et concepts, ces fablabs sont aussi des lieux de co-innovation.

Venus des États-Unis, les fablabs, ou ateliers de fabrication, mettent à disposition des entreprises ou des porteurs de projets une grande variété de matériels et outils numériques pour les aider à concevoir de nouveaux produits ou concepts. Ainsi, une PME ou TPE peut, grâce aux machines présentes dans les fablabs – imprimantes 3D, outils de découpe laser, instruments et scanner 3D, logiciels de CAO/CFAO, etc. – réaliser un produit de façon rapide et nettement moins onéreuse que par les techniques de prototypage traditionnelles.

Thibaut Defever, HEI« Grâce aux fablabs, les entreprises peuvent concevoir un nouveau produit et le tester sans se soucier du coût d’acquisition de la machine de production. Or, certaines machines comme l’imprimante Connext 3-260 qui permet de réaliser des pièces associant différentes couleurs et différentes duretés (ex : une main fonctionnelle avec la structure rigide et un soft touch), coûtent plusieurs centaines de milliers d’euros. Cette machine, présente dans notre fablab, possède une technique d’une précision de 16 microns grâce à la dépose par gouttelettes et non plus de fil fondu » indique Thibaut Defever, directeur des relations entreprises à HEI – école du Groupe HEI-ISA-ISEN.

 

Mais au-delà du matériel, les fablabs proposent des services d’accompagnement à l’utilisation des machines. Une façon pour les TPE et PME de bénéficier de toutes ces nouvelles technologies issues du numérique sans être contraintes de recruter des ressources nécessaires à leur exploitation.

Coconception et codesign

Quelques fablabs vont même un cran plus loin. Ils accompagnent les entreprises dans la coconception et le codesign. C’est le cas notamment du Groupe HEI-ISA-ISEN qui propose de mettre à leur disposition des étudiants, des chercheurs, des ingénieurs et des experts pour développer et tester rapidement un produit, au travers du programme ADICODE. « En nous appuyant sur les méthodes agiles et itératives, nous travaillons de façon collaborative avec nos clients, en intégrant l’approche par les usages pour permettre l’émergence de nouveaux concepts et produits » explique notre interlocuteur. Développés en collaboration avec le fablab, les produits et concepts restent toutefois la propriété de l’entreprise.

Aujourd’hui les TPE et PME sont de plus en plus nombreuses à pousser la porte de la centaine de fablabs présents en France. Pour Thibaut Defever « cette tendance ne va faire que croître dans les prochaines années, car les entreprises, surtout les petites et moyennes, ont conscience qu’elles ne peuvent plus répondre seules au rythme soutenu de l’innovation. Elles ne peuvent plus concevoir en vase clos les nouveaux produits et concepts qui nécessitent de s’engager dans des acquisitions de matériels et de ressources humaines, pour être créés et testés très rapidement. Par ailleurs, nous sommes convaincus qu’il est bénéfique pour une entreprise de faire appel à cette nouvelle façon de travailler qui repose sur un melting-pot de compétences externes, sources de nouvelles idées et de regards neufs sur des produits ou concepts. »