Quantcast
PME : mesurez-vous aux plus grands !

Sécurité, administration, web : quels changements apporte Windows 10 Creators Update ?

shutterstock_327811559

La dernière version de Windows 10 est la Creators Update, qui a été livrée en avril 2017. Cette mouture apporte de multiples nouveautés en matière de sécurité et de gestion de parc. Mais aussi une compatibilité Linux et un meilleur navigateur web.

Windows 10 Creators Update a été livré début avril par Microsoft. Une nouvelle édition qui met l’accent sur la création 3D, la réalité virtuelle et le jeu. Rien de bien consistant à se mettre sous la dent pour les professionnels donc… en apparence. Car les nouveautés susceptibles d’intéresser les DSI sont nombreuses.

Sécurité et protection du parc de PC

Commençons par l’amélioration de la prise en charge de l’OS par Windows Defender Advanced Threat Protection (ATP). Cette solution payante permet de surveiller un parc de machines, de détecter d’éventuelles attaques et de prendre les mesures nécessaires.

La détection des processus suspects, demandant beaucoup de RAM et de temps CPU, comme les ransomwares, sera maintenant plus efficace. Lorsqu’une attaque sera détectée, il sera possible de désigner le coupable (fichier, application ou machine) et de le mettre à l’isolement, en quarantaine.

Côté poste client, il convient de noter l’entrée en lice du Centre de sécurité Windows Defender, qui regroupe dans un même endroit l’état de l’antivirus et du pare-feu, les rapports de performance et d’intégrité, les options de contrôle du navigateur web et le réglage du filtre parental.

Dernière nouveauté notable sur le front de la sécurité, le verrouillage dynamique permet à Windows de verrouiller automatiquement la machine lorsque l’utilisateur s’en éloigne. À cet effet, il suffit d’appairer un appareil que la personne porte en permanence sur elle avec le PC. Par exemple son smartphone.

Installation, configuration et applications

La configuration de nouvelles machines passera maintenant par l’application Windows Configuration Designer, accessible sur le Windows Store. Une offre qui permet de déployer des configurations de systèmes, paramètres et applications sans passer par la création d’une image disque. Voilà qui devrait simplifier le déploiement de nouvelles machines en entreprise.

À noter, le contrôle sur les mises à jour de Windows est dorénavant plus fin. Avec la possibilité de bloquer toute mise à jour pendant une durée allant jusqu’à 35 jours. Une fonctionnalité uniquement présente dans les moutures de Windows 10 dédiées aux professionnels et entreprises. Des fonctions de nettoyage automatique du disque sont également proposées.

Et pour les applications, Windows 10 Creators Update s’accompagne des outils du Project Centennial, qui permettent d’intégrer les applications Win32 et .NET au Windows Store. Il convient pour cela de les passer entre les mains de Desktop App Converter, accessible gratuitement sur le Windows Store.

Et un navigateur web plus solide

Le navigateur web Edge de Microsoft monte en gamme. Rapide et moderne, il était boudé pour son manque de fonctionnalités. Cela change avec Windows 10 Creators Update. La gestion des groupes d’onglets ou de marque-pages est ainsi proposée aux utilisateurs.

Notez enfin l’entrée en lice du Windows Subsystem for Linux (WSL) qui permet de faire fonctionner des outils Linux en ligne de commande directement sous Windows. Une technologie qui devrait s’étoffer avec les futures moutures de Windows 10.