L’hyperconvergence en forte expansion selon IDC

CloudData & StockageDatacentersServeurs
hyperconvergence-etude-marche-IDC

Porté par l’infrastructure définie par le logiciel, le marché mondial des systèmes convergés a progressé de 6,2% au deuxième trimestre, selon IDC.

Au deuxième trimestre 2017, les ventes mondiales de systèmes convergés ont atteint 3,15 milliards de dollars. Un chiffre en croissance de 6,2% par rapport à la même période l’an dernier, observe le cabinet d’études IDC

La croissance forte des solutions définies par le logiciel basées sur une architecture scale-out limite l’impact de la réduction des dépenses d’entreprises dans les systèmes convergés traditionnels. 

Parmi lesquels figurent les infrastructures intégrées et les systèmes de référence certifiés. Ceux-ci regroupent serveurs, systèmes de stockage, équipements réseaux et logiciels de gestion de base.

Ce segment représente encore 49,6% du marché mondial des systèmes convergés.

Néanmoins, les ventes du secteur ont reculé de 1,5% à 1,56 milliard de dollars. Mais certains fournisseurs s’en sortent mieux que d’autres. Tous sont américains.

Dell Inc., qui domine le segment (part de 48,5%), a vu croître ses ventes de 3,8% à 758 millions de dollars.

De son côté, Cisco (présent sur ce marché avec son partenaire NetApp), a augmenté ses revenus dédiés de 20,1% à 516,1 millions de dollars.

Les ventes de HPE sur ce segment, en revanche, ont chuté de 36,5% à 184,7 millions de dollars.

Dell, Cisco, Oracle en croissance

Un autre segment, celui des plateformes intégrées (couplant des systèmes intégrés à un pack de logiciels pré-installés – du développement à la gestion de bases de données), pèse 26,1% du marché. Ses ventes sont en repli de 4,9% à 822,3 millions de dollars.

Il n’empêche, Oracle tire son épingle du jeu.  Avec une part de marché ‘plateformes intégrées’ de 62,1%, Oracle distance très largement la concurrence. Ses ventes ont progressé de 5,7% à 510,6 millions de dollars au deuxième trimestre. 

À l’inverse, ses concurrents dans les plateformes intégrées, IBM et HPE, ont vu reculer leurs ventes de 22,7% (à 65,4 M$) et 8,6% (à 40,6 M$), respectivement…  Pour croître, tous ces fournisseurs investissent le segment des systèmes hyperconvergés.

Investir l’hyperconvergence

Le ventes de ces systèmes hyperconvergés (regroupant serveurs, stockage défini par le logiciel, mise en réseau et virtualisation) ont augmenté de 48,5% à 763,4 millions de dollars. La part de marché de l’hyperconvergé est donc désormais de 24,2% en valeur.

Et chacun veut sa part du gâteau. En témoignent de récents partenariats et acquisitions : Springpath racheté par Cisco, Simplivity et Nimble Storage acquis par HPE, ou encore l’intégration de la plateforme de Nutanix aux serveurs d’entreprise IBM Power…

Lire également :

Cisco muscle son hyperconvergence avec SpringPath

Simplivity-HPE : les grandes manœuvres dans l’hyperconvergence ont débuté

(crédit photo :  HPE Si;plivity-

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur