IBM va tripler le nombre de ses datacenters au Royaume-Uni

CloudDatacenters
2 9 Donnez votre avis

Avec six datacenters au Royaume-Uni, IBM croit dur comme fer aux chances du pays. La firme n’en oublie toutefois pas le reste de l’Europe.

IBM compte renforcer son contingent de datacenters au Royaume-Uni. La firme dispose déjà de deux sites dans le pays et souhaite passer à six prochainement.

Les emplacements des deux prochains sites sont d’ores et déjà connus. Ils seront tous les deux situés dans le sud de l’Angleterre, dans le Hampshire. Un premier sera installé près des côtes, à Fareham, et ouvrira ses portes avant la fin de l’année.

Le second sera situé à Farnborough, ce qui le mettra à une cinquantaine de kilomètres de Londres. Une position stratégique. Les deux autres emplacements ne sont pas encore connus.

Le pari d’un Brexit réussi

Avec six datacenters au Royaume-Uni, IBM fait le pari que le pays restera une place de premier ordre pour la finance et les start-ups. Et ce malgré le Brexit. Chose possible, sachant que nous assistons à un appel d’air américain suite à la décision des Britanniques de quitter l’Europe.

Amazon, Facebook et Google vont ainsi tous renforcer leurs positions dans le pays. Reste que le pari est risqué, car le Royaume-Uni pourrait perdre sa position de porte d’entrée vers l’Europe.

À noter, IBM n’est pas inactif dans les autres pays d’Europe, puisqu’il y dispose de 10 datacenters. De quoi répondre aux besoins de gouvernance des données des grands pays européens, dont ceux de l’Allemagne, très stricte dans ce domaine.

À lire aussi :
Résultats : IBM cartonne sur le Cloud, mais n’arrive pas à progresser
Malgré le Brexit, Facebook embauche 500 personnes au Royaume-Uni
Google investit massivement sur son site de Londres

Crédit photo : © JuliusKielaitis – Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur