IBM livre des serveurs Power + Linux tueurs de Xeon

CloudComposantsLogicielsOpen SourcePoste de travailServeurs
IBM Power Systems S822LC
4 52 1 commentaire

Les Power Systems LC sont de nouveaux serveurs Power 8 signés IBM. La firme met à profit les efforts de l’écosystème OpenPower pour abaisser les coûts.

IBM lève aujourd’hui le voile sur de nouveaux serveurs Power8, les Power Systems LC. Des machines qui s’appuient sur Linux et les avancées réalisées par la Fondation OpenPower et ses membres.

Traduction, des serveurs Power plus abordables, employant des composants issus de constructeurs tiers : une conception signée Wistron, une carte mère Tyan, des offres réseau Mellanox, l’OS Linux Ubuntu de Canonical et – au besoin – des accélérateurs Nvidia.

IBM affirme que ses serveurs Linux pourront mener à bien des charges de travail lourdes avec un rapport coût sur performance moitié moindre que celui lié à l’utilisation de serveurs x86. Spark sur un serveur équipé de 10 cœurs / 80 threads Power8 à 2,9 GHz peut ainsi effectuer 94 % de travaux supplémentaires par rapport à un serveur x86 pourvu de 24 cœurs / 48 threads Xeon E5 v3 à 2,3 GHz.

Sur le haut de gamme, Big Blue indique présenter une performance par cœur et une bande passante mémoire deux fois supérieures à celles des offres x86, le tout pour un prix 40 % plus bas à puissance identique. La firme met ici face à face une machine Power8 à 16 cœurs / 128 threads cadencés à 3,6 GHz, donnée pour aussi rapide qu’un serveur Xeon E5 v3 36 cœurs / 72 threads à 2,3 GHz.

À partir de 6595 dollars

Les prix de ces machines en euros ne nous ont pas été communiqués. Toutefois, ceux exprimés en dollars outre-Atlantique donnent de précieuses indications concernant les configurations accessibles.

Le Power Systems S812LC est un système 2U optimisé pour Spark et Hadoop. Il propose un socket et une bande passante mémoire de 115 Go/s. Le S812LC est actuellement accessible en trois versions :

  • Essential à 6595 dollars : 1 Power8, 8 cœurs / 64 threads à 3,32 GHz ; 32 Go de RAM ; 1 disque Sata de 1 To ; 4 ports Ethernet à 1 Gb/s.
  • Value à 12 999 dollars : 1 Power8, 10 cœurs / 80 threads à 2,92 GHz ; 256 Go de RAM ; 2 disques Sata de 1 To ; 2 ports Ethernet à 10 Gb/s.
  • High performance à 35 300 dollars : 1 Power8, 10 cœurs / 80 threads à 2,92 GHz ; 512 Go de RAM ; 2 SDD 960 Go et 12 disques Sata de 6 To ; 2 ports Ethernet à 10 Gb/s.

Le Power Systems S822LC est une configuration 2 sockets 2U (230 Go/s de bande passante mémoire) déclinée en deux versions. La première est dédiée aux applications d’entreprise, avec trois offres de base :

  • Essential à 11 990 dollars : 2 Power8, 16 cœurs / 128 threads à 3,32 GHz ; 128 Go de RAM ; 2 disques Sata de 1 To ; 4 ports Ethernet à 1 Gb/s.
  • Value à 17 515 dollars : 2 Power8, 20 cœurs / 160 threads à 2,92 GHz ; 256 Go de RAM ; 2 disques Sata de 1 To ; 2 ports Ethernet à 10 Gb/s.
  • High performance à 36 999 dollars : 2 Power8, 20 cœurs / 160 threads à 2,92 GHz ; 1 To de RAM ; 2 disques Sata de 1 To ; 2 ports Ethernet à 10 Gb/s.

La seconde famille de Power Systems S822LC est dédiée au monde du calcul de hautes performances. Ces serveurs pourront comprendre jusqu’à deux Power8, cumulant un total de 20 cœurs / 160 threads cadencés à 3,25 GHz, assistés par deux cartes accélératrices pourvues de GPU Nvidia K80. Aucune configuration n’est référencée en ligne. Nous pouvons toutefois présumer que les prix vont ici s’envoler.

La gamme Power Systems LC est plutôt bien positionnée, Big Blue profitant des réductions de coûts de fabrication liées à l’utilisation de composants standards. Reste que l’écosystème Power n’est pas très dynamique hors de la sphère IBM. De plus, les serveurs ‘de commodité’ accessibles à bas coût et déployables à l’envi manquent encore à l’appel dans le monde Power.

À lire aussi :
Quiz Silicon.fr – 10 questions pour tout savoir sur l’initiative OpenPower
Le mouvement OpenPower fête ses deux ans… en toute discrétion
Rackspace présente son premier serveur OpenPower
Online livre une Dedibox Power8 IBM

Crédit photo : © IBM

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur