IBM met l’ordinateur quantique à la portée de tous, en mode Cloud

Business IntelligenceCloudComposantsData & StockagePoste de travailServeurs
2 69 Donnez votre avis

IBM Quantum Experience est une plate-forme Cloud permettant d’accéder aux ordinateurs quantiques expérimentaux d’IBM.

IBM donne pour la première fois accès à ses processeurs quantiques via un service accessible en mode Cloud. La plate-forme IBM Quantum Experience est réservée avant tout aux chercheurs, voire aux développeurs, qui souhaitent s’essayer à cette nouvelle génération de solutions informatiques.

« Nous estimons que l’informatique quantique est l’avenir de l’informatique et a le potentiel de résoudre certains problèmes qui sont impossibles à résoudre sur les supercalculateurs d’aujourd’hui », explique IBM dans son communiqué.

5 qubits supraconducteurs sont ici proposés par Big Blue et hébergés dans le T.J. Watson Research Center de New York. La firme admet toutefois que l’ordinateur quantique universel, capable de s’atteler à toutes les tâches informatiques, n’est pas encore devenu une réalité. La technologie actuelle reste donc limitée à des applications bien précises.

« Les ordinateurs quantiques sont très différents des ordinateurs d’aujourd’hui, non seulement dans leur aspect, mais surtout dans ce qu’ils peuvent faire, explique Arvind Krishna, vice-président senior et directeur d’IBM Research. L’informatique quantique est en train de devenir une réalité et elle étendra les possibilités de calcul bien au-delà de ce qui est imaginable avec les ordinateurs actuels. »

100 qubits d’ici 10 ans selon IBM

Les possibilités d’évolution sont en effet très importantes. Des machines de 50 à 100 qubits devraient ainsi voir le jour d’ici une décennie, assure Big Blue.

À partir de 50 qubits, aucun supercalculateur de l’actuel Top 500 des clusters les plus puissants de la planète ne pourra plus concurrencer un ordinateur quantique.

À lire aussi :

Un ordinateur quantique casseur de clé de chiffrement

Comprendre l’ordinateur quantique (infographie)

L’informatique quantique existe, Google l’a rencontrée


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur