IBM propose un service de traduction des applications

CloudDéveloppeursEditeurs de logicielsPAASProjets
4 35 Donnez votre avis

Un nouvel outil en ligne permet d’automatiser la traduction des applications Bluemix. Des SDK offrent de faciliter cette opération au sein du code.

IBM Globalization Pipeline est un nouveau service proposé sur le PaaS Bluemix de la firme, permettant de traduire les applications dans de multiples langues, sans qu’il soit besoin de les recompiler ou de les déployer à nouveau.

La version bêta de cette offre utilise l’anglais comme langage de base, et neuf autres en périphérie : allemand, chinois simplifié, chinois traditionnel, coréen, espagnol, français, italien, japonais et portugais brésilien.

Des SDK en Open Source

La traduction est effectuée automatiquement, avec possibilité d’appliquer des corrections manuelles. Des kits de développement Open Source permettent d’intégrer Globalization Pipeline directement au sein des applications.

Les traductions pourront alors être réalisées et mises à jour sans devoir modifier l’application elle-même (ni la redéployer). Les processus de création de code et de traduction deviennent ainsi indépendants, facilitant d’autant la maintenance de l’application.

Selon une étude de Common Sense Advisory datant de 2014, 75 % des clients situés dans des pays non anglophones préfèrent acheter des logiciels disponibles dans leur propre langue, explique Big Blue. Une évidence, mais qu’il est parfois bon de rappeler, nombre de français n’étant pas toujours (même dans le milieu IT) à l’aise avec le globish en vigueur au sein des multinationales.

À lire aussi :
Le PaaS IBM Bluemix envahit la Chine… avec l’aide de 21Vianet
IBM met son PaaS Bluemix directement au cœur des entreprises
La NASA et IBM lancent un concours de programmation basé sur Bluemix

Crédit photo : © iQoncept – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur