Big DataCloudSécurité

IBM veut sécuriser Big Data et mobiles

IBM sécurité big data mobiles
3 18 Donnez votre avis

IBM est l’un des premiers à proposer une solution de sécurité des données et des identités en partie dédiée à Hadoop et aux environnements Big Data.

IBM Security Systems prolonge sa stratégie de sécurité proactive des données et des personnes avec l’annonce de 10 nouveaux produits ou améliorations qui ciblent le Big Data, la mobilité, et le Cloud Computing, via une protection en temps réel et un framework de sécurité mobile.

Protection des environnements Big Data

Pour protéger des environnements qui se veulent temps réel, il faut une protection temps réel ! Cette mission revient au service InfoSphere Guardium Data Activity Monitor qui assure une surveillance en temps réel et un rapport de conformité automatique pour les systèmes basés sur Hadoop. Les modèles d’accès aux données et aux applications sont identifiés et apportent une meilleure compréhension des accès aux sources de données, permettent l’automatisation de la détection des vulnérabilités, et suggèrent les actions correctives dans les différentes infrastructures et par ordre de priorité.

IBM propose également un système de protection des données, InfoSphere Optim Data Masking, permettant de masquer les données critiques, en particulier provenant de Oracle ou SAP, lorsqu’elles sont transférées d’un système Big Data à un autre.

IBM Tivoli Key Lifecycle Manager (TKLM) V2.0.1 ajoute une couche de protection en fournissant une solution de gestion du cycle de vie des clés de cryptage en parallèle à Gardium et Optim.

Pour prendre en compte les environnements, les menaces et permettre un contrôle adapté des accès via les terminaux mobiles, IBM annonce de nouveaux outils de gestion des accès qui viennent compléter les solutions de gestion des mobiles et des applications mobiles.

Sécurité du Cloud

IBM SmartCloud for Patch Management assure automatiquement la gestion des mises à jour. Cette solution réduit les délais de mise en oeuvre des correctifs et donc les risques.

La plateforme QRadar Security Intelligence 7.1 de collecte, de stockage et d’analyse des menaces et des vulnérabilités bénéfice également d’améliorations. C’est le cloud qui lui permet d’obtenir une vision d’ensemble de l’activité de l’entreprise et donc de prendre les décisions métier en toute connaissance de causes.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire du cloud