IBM / SoftLayer ouvre un datacenter en Italie

CloudDatacenters
4 40 Donnez votre avis

L’Italie rejoint l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas au rang des pays européens disposant d’un datacenter Cloud IBM. Ce dernier pourra accueillir jusqu’à 11.000 serveurs.

SoftLayer, filiale d’IBM, ouvre aujourd’hui un nouveau datacenter dédié au Cloud Computing sur le sol européen. Ce dernier est situé à Cornaredo, dans la province de Milan, en Italie.

Un choix somme toute logique. De fait, IBM disposait déjà de datacenters en Allemagne (première puissance économique d’Europe), en France (seconde) et au Royaume-Uni (troisième). L’installation d’un datacenter en Italie, 4e puissance économique d’Europe, était donc l’étape la plus probable dans la stratégie de SoftLayer.

Ce datacenter pourra accueillir jusqu’à 11 000 serveurs et propose une puissance de 2,8 mégawatts. IBM dispose dorénavant de plus de 40 datacenters répartis sur l’ensemble de la planète, dont 24 placés sous l’égide de SoftLayer. Des sites reliés entre eux par des connexions à forte bande passante et faible taux de latence. IBM indique ainsi que l’accès aux services SoftLayer depuis l’Europe se fait en moins de 30 ms.

Le nord, prochaine cible d’IBM en Europe ?

Le prochain mouvement de SoftLayer en Europe est plus difficile à prédire. L’Espagne est la cinquième puissance économique européenne, mais est frappée durement par la crise. D’autre part, IBM est peu présent en Europe du Nord, même si son datacenter situé aux Pays-Bas lui permet d’arroser assez largement l’Europe continentale.

À lire aussi :
Cloud : IBM fait les yeux doux aux banques avec un datacenter londonien
IBM ouvre les portes de son datacenter SoftLayer en Allemagne
IBM ouvre un nouveau datacenter SoftLayer à Tokyo

Crédit photo : © Kjetil Kolbjornsrud – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur