IBM Watson : des étudiants de HEC, CentraleSupélec et 42 s’affrontent

DéveloppeursProjets
3 44 Donnez votre avis

Optimisé par le supercalculateur Watson, le projet d’application « Blue » présenté par une équipe d’HEC Paris a remporté le concours étudiant d’IBM, organisé pour la première fois en France.

La firme d’Armonk, New York, a choisi le campus de HEC Paris pour organiser la première édition internationale de sa « Watson Case Competition », les 21 et 22 mars derniers. Le concours francilien d’IBM a été mené en partenariat avec HEC, CentraleSupélec et l’école informatique 42.

Supercalcul, apps et services cognitifs

Au total, 14 équipes d’étudiants ont contribué à l’événement. Le défi pour les participants a consisté à proposer des cas d’usage du supercalculateur Watson, ainsi qu’un modèle économique viable pour leur projet d’application ou service cognitif. Le premier prix a été remporté par une équipe d’HEC Paris pour son projet « Blue ». L’application proposée couvre le support aux décisions cliniques des thérapeutes et médecins traitant de maladies mentales, et l’aide aux patients.

L’objectif du programme universitaire Watson d’IBM est double. Il offre la possibilité au groupe IT américain de soutenir la diffusion d’apps et de services cognitifs innovants, d’une part. Il permet aux étudiants d’écoles et universités partenaires (une centaine dans le monde) de disposer d’un accès à Watson via le Cloud, d’autre part. Dans ce cadre, Big Blue invite les étudiants à utiliser sa plateforme de développement Bluemix pour créer des applications cognitives optimisées par Watson.

Lire aussi :
IBM instille du deep learning à Watson avec AlchemyAPI


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur