Emploi : l’IA inquiète le Syndicat national de la banque et du crédit

DSIM2MProjetsRégulationsRéseaux

En France, IBM Watson assiste des conseillers clientèle, sans les remplacer. Malgré tout, le SNB redoute une accélération de la baisse des effectifs dans un secteur investi dans l’intelligence artificielle (IA).

En mars dernier, la Société générale et LCL ont annoncé leur intention de supprimer plusieurs centaines de postes dans les cinq ans à venir. Le Crédit Mutuel CIC, de son côté, s’est engagé dans un projet d’informatique cognitive d’ampleur. Le groupe a opté pour IBM Watson, l’intelligence artificielle (IA) de Big Blue, officiellement pour « aider » ses conseillers bancaires, sans les remplacer.

Malgré tout, le Syndicat national de la banque et du crédit (SNB), syndicat affilié à la CFE-CGC, s’inquiète. Le SNB redoute que l’augmentation des investissements dans le numérique, les applications d’intelligence artificielle, en particulier, ne se traduise par une accélération de la baisse des effectifs du secteur, rapporte le quotidien Les Échos.

Pendant deux ou trois ans encore la décroissance des effectifs des banques françaises peut être limitée au non remplacement des départs en retraite. Mais qu’en sera-t-il ensuite ?

Former les effectifs

Les systèmes comme Watson d’IBM sont tellement performants qu’ils pourraient gèrer seuls, à l’avenir, une partie de le clientèle des banques, a expliqué Régis Dos Santos, président du SNB, au journal économique. Après tout, le groupe Royal Bank of Scotland (RBS), au Royaume-Uni, et l’assureur Fukoku Mutual Life Insurance Company, au Japon, par exemple, ont déjà fait ce choix.

Partisan de la négociation, le Syndicat national de la banque et du crédit recommande aux banques françaises d’assurer la formation des personnels appelés à alimenter et à maîtriser ces outils, afin que leur employabilité soit maintenue. Selon le SNB, les efforts devraient être aussi importants dans ce domaine, que ceux consacrés au déploiement d’applications d’intelligence artificielle.

Lire aussi :

IBM Watson remplace des emplois dans les assurances
Les bots pas encore prêts à remplacer les conseillers bancaires
IA : comment IBM Watson aide les conseillers clientèle du Crédit Mutuel

crédit photo © Rawpixel / Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur