iCloud garde trace de notes effacées depuis des mois, voire des années

Data & StockageMobilitéOS mobilesStockage

Nouveau raté pour le Cloud d’Apple, qui conserve les notes saisies sous iOS, longtemps après qu’elles aient été effacées.

Que se passe-t-il lorsque des données synchronisées dans le Cloud sont effacées ? La réponse de plus en plus évidente semble être « rien ». Certains auront déjà constaté la propension de Gmail à ressusciter toute l’enfilade d’une conversation lorsqu’une nouvelle réponse arrive… alors même que les autres messages avaient été précédemment effacés, et la corbeille vidée.

Apple semble coutumier de cette technique consistant à masquer les données effacées, sans toutefois les supprimer réellement de ses serveurs.

ElcomSoft vient ainsi de montrer que les notes synchronisées sur iCloud saisies sous iOS (et macOS) restaient accessibles sur les serveurs de la firme de Cupertino longtemps après avoir été effacées. Pourtant, dans la pratique, les notes effacées par l’utilisateur sont expurgées définitivement de la corbeille après 30 jours.

Des notes datant de deux ans

Elcomsoft Phone Breaker a pu ainsi retrouver des notes datant de 2015 sur certains téléphones. Sur d’autres, il n’a toutefois pas été possible de remonter au-delà de deux semaines après les fatidiques 30 jours de rétention de données assurés par Apple.

L’éditeur avait déjà montré en février sa capacité à retrouver l’historique de Safari dans iCloud, sans limite de durée. En 2016, il avait découvert que les photos stockées sur iCloud pouvaient rester accessibles des années après avoir été effacées.

À lire aussi :
Apple conserve l’historique de navigation supprimé sur iCloud
Apple verrouille la sécurité d’iCloud et le rend plus indiscret
iCloud garde arbitrairement l’historique des appels pour votre bien

Crédit photo : © E Campbell

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur