Intel propose un bracelet connecté pour déverrouiller son PC

AuthentificationDéveloppeursMobilitéProjetsSécurité
6 16 Donnez votre avis

A l’occasion de l’IDF15, Intel dévoile un bracelet intelligent permettant de s’authentifier sur un terminal sans avoir à entrer sans cesse ses identifiants.

« L’identification et les mots de passe sont pénibles face à la multiplication des écrans et appareils. Les wearables peuvent aider à résoudre le problème de l’authentification. » Parmi les multiples démonstrations auxquelles Brian Krzanich s’est livré sur la scène de San Francisco. A l’occasion de l’IDF 2015 (Intel Developer Forum, du 18 au 20 août), le Pdg d’Intel s’est attardé sur les avantages que Curie pouvait apporter en matière de sécurité. Présenté en début d’année, Curie est le nom d’un module destiné au marché des wearables (informatique vestimentaire et autres objets connectés que l’on porte sur soi). Couplé avec le micro-contrôleur Intel Quark SE, des capteurs à faible consommation, de la mémoire ou encore un composant radio Bluetooth Low Energy également, Curie est en mesure d’identifier toute une classe de mouvements exploitables par des applications de santé, de bien être, de sport et autres notifications sociales.

Mais les qualités de Curie vont plus loin. Et Intel envisage fortement de les développer dans le monde de la sécurité. Le fondeur a ainsi développé un prototype de bracelet qui permet de s’authentifier une fois auprès d’un PC ou d’un smartphone et d’emporter ensuite cette authentification partout avec soi. Quand le porteur du bracelet se rapproche d’un PC, ce dernier déverrouille automatiquement la session de l’utilisateur. Et la ferme tout aussi prestement dès qu’il s’éloigne de l’appareil. Si le bracelet est retiré du poignet, le système le détecte et empêche son usage par un autre porteur. Il faut alors renouveler l’authentification… ce qui ne supprime au final pas l’usage des mots de passe.

Premiers produits au quatrième trimestre

« La solution fonctionne ici avec des PC, mais elle pourrait s’appliquer aux accès physiques des bâtiments », plaide Brian Krzanich pour évoquer son potentiel qui pourrait aller de l’ouverture de session d’un PC à la capacité d’accéder à des services Cloud en passant par le remplacement du badge d’accès pour circuler dans les différentes unités d’un campus. Destiné aux constructeurs et intégrateurs, Curie s’appuie sur Intel Software Platform, la plate-forme maison dédiée au développement de bout-en-bout pour iOS et Android. Elle comprend notamment IQ Software Kits, qui combine des applications pour les terminaux et dans le Cloud qui viendront enrichir les designs des solutions wearable. IQ Software Kits se dotera, avant la fin de l’année, des SDK Identity IQ (afin notamment de développer des fonctions de contrôle d’accès) et de Time IQ (pour la gestion des taches, calendrier, etc.). Deux outils qui faciliteront grandement le développement de solutions d’authentification par les wearables. Les premiers produits à base de Curie devraient apparaître dans le courant du quatrième trimestre auprès des fabricants partenaires du fondeur.


Lire également
Intel : un Cloud collaboratif pour personnaliser le traitement des cancers
Intel booste ses puces Skylake avec du cache L4
Intel veut écraser les SSD flash avec ses Optane 3D XPoint


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur