L’IETF s’inspire de TCP/IP pour interopérer des réseaux blockchain

DéveloppeursLogicielsProjets
1 10 Donnez votre avis

En cours de déploiement, le protocole de paiement Interledger doit permettre d’échanger des actifs et de la monnaie entre différentes chaînes de blocs.

À l’heure où Craig Wright tente de se constituer un portefeuille de brevets autour de la cryptomonnaie bitcoin, les ingénieurs de l’IETF (Internet Engineering Task Force) et leurs soutiens travaillent au développement du protocole de paiement neutre Interledger.

Les monnaies virtuelles et la gestion décentralisée des transactions ont le vent en poupe. Mais des réseaux concurrents qui ne peuvent échanger entre eux existent toujours. Interledger veut y remédier, en s’inspirant des protocoles de transfert des données sur Internet TCP/IP.

Échange entre chaînes de blocs

Cette semaine, le projet Interledger a fait l’objet d’une présentation lors d’une réunion de l’IETF dont The Register s’est fait l’écho. Interledger veut permettre les paiements et l’échange d’actifs de propriété intellectuelle entre différentes chaînes de blocs. Sans être limité à une seule monnaie.

Les développements communautaires et ouverts se poursuivent. Et les premiers paiements conséquents effectués par ce biais ont débuté ce mois-ci, d’après le site dédié.

Selon ses promoteurs, Interledger suscite l’intérêt de nombreux acteurs, des chaînes de blocs aux banques centrales. Le code source et les spécifications du protocole sont disponibles sur GitHub et des développeurs tiers sont appelés à contribuer au projet.

Lire aussi :

Blockchain : Haro sur le hacker d’Ethereum

Télégrammes : Un clavier made in France, IETF a 30 ans

crédit photo © Montri Nipitvittaya / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur