Démonté, l’iMac 2017 s’avère largement upgradable

Composants
iMac Pro

Excellente nouvelle, le nouvel iMac se montre évolutif. Disque dur, mémoire et processeur pourront ainsi être changés. En sera-t-il de même avec l’iMac Pro ?

En 2015, iFixit avait ouvert l’iMac 21,5 pouces Retina pour constater que processeur et mémoire étaient soudés à la carte mère de l’appareil. Et donc impossibles à changer. Voir à ce propos notre précédent article « L’iMac, nouveau champion de l’obsolescence programmée ».

Ce n’est visiblement pas le cas de la nouvelle génération d’iMac, présentée dans le cadre de la conférence WWDC 2017 d’Apple. Là encore, iFixit s’est focalisé sur l’offre 21,5 pouces Retina. Et la surprise est doublement bonne. Primo, la mémoire est installée sur deux slots séparés, tous deux accessibles. Il sera donc possible de l’upgrader. Ce sera aussi le cas du processeur, qui est monté sur un socket standard. Et pourra donc être remplacé par un modèle plus puissant. Bien entendu, le disque dur 2,5 pouces pourra être aisément changé.

Le Xeon de l’iMac Pro upgradable ?

La grande question est maintenant de savoir si l’iMac Pro aura droit au même traitement de faveur de la part d’Apple. Sur les photos proposées par la firme, il apparaît que les quatre supports mémoire seront accessibles. Le processeur semble monté sur un socket standard, et non soudé à la carte mère. Un point qui devra toutefois être confirmé.

Il est peu probable que le SSD PCI Express et la carte graphique AMD Radeon Pro Vega puissent être changés. Mais peu importe. De fait, avec ses 4 ports Thunderbolt 3, l’iMac Pro propose autant de possibilités d’ajouter des périphériques PCI Express externes. Ce qui en fera une machine très évolutive.

À lire aussi :
Apple décline l’iMac en version pro
WWDC 2017 : les MacBook 2017 d’Apple sont arrivés
Apple prépare une nouvelle génération de Mac Pro, plus modulaire


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur