L’Inde, nouvel eldorado des smartphones ?

MobilitéSmartphones
Alcatel-Lucent renforce le haut débit mobile en Asie et Afrique
2 1 Donnez votre avis

Les smartphones progressent en Inde, avec des ventes en nette hausse. Toutefois, les feature phones, plus économiques, n’ont pas encore dit leur dernier mot, assure IDC.

Le marché des smartphones a passé pour la première fois le cap des 30 millions d’unités en Inde au cours du troisième trimestre 2016. Grâce à une croissance de 11 % sur un an, les ventes ont atteint les 32,3 millions d’unités.

« Ce pic saisonnier au troisième trimestre de l’année peut être attribué à la préparation des distributeurs pour la saison des fêtes, aux ventes en ligne massives et à l’importation précoce de smartphones en raison des vacances chinoises d’octobre », explique l’analyste d’IDC Karthik J.

Les valeurs sures…

Samsung reste le leader du secteur, avec 23 % de parts de marché. Toutefois, avec une croissance annuelle de 9,7 %, le Coréen perd du terrain en Inde.

Lenovo est un des constructeurs qui s’en sort le mieux, avec une croissance de ses ventes de 46,1 % en un trimestre et 9,6 % de parts de marché. La marque Motorola a quasiment doublé ses ventes, alors que les smartphones signés Lenovo continuent à former le gros des troupes du constructeur.

… et les étoiles filantes

Micromax voit ses ventes baisser de 32 % en un seul trimestre. Le constructeur se retrouve en troisième position du classement IDC, avec 7,5 % de parts de marché. En cause, une concurrence féroce de la part des constructeurs indiens sur le segment des smartphones à moins de 100 dollars, et de la part des constructeurs chinois sur les modèles à 100-150 dollars.

Témoin de cette concurrence accrue, la montée du Chinois Xiaomi, qui double ses ventes en un trimestre et dispose maintenant de 7,4 % de parts de marché. Avec 20,9 % de croissance sur un trimestre et 7 % de parts de marché, l’opérateur indien Jio arrive à sortir son épingle du jeu face à la déferlante de terminaux mobiles chinois.

Feature phones VS smartphones

Le marché indien des smartphones se porte donc bien. Mais il se focalise encore massivement sur des terminaux mobiles à très bas coût. Ses capacités de croissance demeurent toutefois importantes. Les ventes de smartphones ne représentent en effet que 44,7 % des 72,3 millions de téléphones mobiles vendus sur Q3 2016.

Un certain essoufflement se fait malgré tout sentir. Ainsi, le marché des téléphones mobiles perd globalement 3,3 % sur un an (avec 72,3 millions d’unités vendues donc). Les feature phones représentent toujours le gros des troupes, avec 39,9 millions d’unités, mais ils perdent rapidement du terrain : -12,4 % sur un an. Dans le même temps, les smartphones grimpent de 11 %, avec 32,3 millions d’unités distribuées.

Si cette tendance se confirme en 2017, les smartphones pourraient dépasser les feature phones en Inde. Mais cela ne devrait pas être le cas. IDC estime que l’arrivée d’acteurs comme Jio sur le marché des feature phones va ralentir le passage des utilisateurs vers des smartphones. Ces derniers demeurent en effet encore trop coûteux pour la plupart des Indiens.

À lire aussi :
La faille Rowhammer assomme les smartphones Android
Les constructeurs chinois de smartphones maîtres sur leur marché
Samsung, Apple et Huawei, maîtres du marché des smartphones

Crédit photo : © DeVIce – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur