Informatica racheté avec le soutien de Microsoft et Salesforce

Big DataCloudData & Stockage
2 56 Donnez votre avis

Avec les fonds Permira et CPPIB, Microsoft et Salesforce Ventures ont participé au rachat pour 5,3 milliards de dollars d’Informatica. L’éditeur américain de solutions d’intégration a quitté la Bourse.

L’éditeur de solutions d’intégration de données Informatica a annoncé jeudi 6 août la finalisation de son rachat par le fonds britannique Permira associé au fonds de pension canadien CPPIB. Investisseurs stratégiques, Microsoft et Salesforce Ventures ont également participé à la transaction évaluée à 5,3 milliards de dollars, les actionnaires d’Informatica ayant reçu 48,75 dollars par action.

16 ans après son introduction, Informatica quitte le Nasdaq

Comme annoncé en avril dernier, la finalisation de ce rachat par effet de levier (« leveraged buyout » ou LBO) entraîne le retrait de la cote au Nasdaq de l’éditeur de Redwood City. Comme d’autres avant lui, Dell par exemple, Informatica va poursuivre ses activités à l’abri des marchés financiers.

Anil Chakravarthy, auparavant directeur produit, est promu CEO de l’entreprise, tandis que l’ancien PDG, Sohaib Abbasi, reste président du conseil d’administration. Et Bruce Chizen, ancien directeur général d’Adobe, a rejoint Informatica en tant qu’administrateur et conseiller spécial. Ils devront accompagner la transition engagée par l’entreprise vers le Cloud et les services par abonnement.

En 2014, Informatica a vu son chiffre d’affaires bondir de 10,5% à 1,05 milliard de dollars. L’entreprise du Big Data emploie plus de 3600 personnes et revendique 5800 entreprises clientes dans le monde.

Lire aussi :

Informatica racheté par des fonds pour 5,3 milliards de dollars
Informatica se connecte au cloud d’Amazon

crédit photo © Rrraum – shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur