Analytic Suite Appliance, le Big Data made in France par Ingensi

Bases de donnéesBig DataBusiness IntelligenceCloudData & StockageDSIProjets
4 17 Donnez votre avis

Face aux pionniers américains d’Hadoop arrivant en France, il ne faudrait pas oublier les Français ayant investi sur Big Data depuis des années. Entretien avec Guillaume Ponsard, fondateur d’Ingensi, qui lance son appliance Big Data Analytics Suite.

Hébergeur de services et d’applications dans le Cloud, le groupe Cyrès administre depuis 15 ans le patrimoine numérique de plus de 1000 entreprises. Il est organisé en trois divisions : Interactive (e-commerce et collaboration), Hosteam (clouds privé, hybride et collaboratif) et Ingensi (Big Data).

Dès 2009, Ingensi a mis en place un pôle Recherche et Développement afin d’accroitre l’expertise de ses collaborateurs dans le domaine du Big data. Cette division est notamment à l’origine de CloudKeeper, premier socle technique managé permettant de connecter des applications Big Data au sein d’une infrastructure évolutive et sécurisée.

La société va annoncer sous peu sa nouvelle offre : Analytic Suite Appliance. Entretien avec Guillaume Ponsard, président fondateur du Groupe Cyrès.

Guillaume Ponsard, fondateur du Groupe Cyrès
Guillaume Ponsard, fondateur du Groupe Cyrès

Que propose votre Analytic Suite Appliance ? Qu’apporte-t-elle de plus qu’une distribution Hadoop ?
Basée sur Hadoop, notre solution Analytic Suite Appliance est une application de Business Intelligence temps réel préinstallée et préparamétrée, directement opérationnelle.
Composée de briques technologiques open source éprouvées, elle agrège –entre autres- la distribution Hadoop Cloudera, la base de données Big Data Impala [NDLR : projet initié par Cloudera], le framework Javascript AngularJS [NDLR : projet lancé par Google], le moteur de recherche ElasticSearch…
Cette plate-forme collecte, traite, formate et permet la visualisation des diverses données et informations en temps réel. L’objectif consiste à mettre des outils de visualisation et de manipulation des données à dispositions d’utilisateurs ne connaissant pas forcément l’informatique.

Analytics Suite d'Ingensi
Analytics Suite d’Ingensi

Comment gérez-vous l’accès aux diverses sources d’information hétérogènes de l’entreprise ?
Effectivement, la variété et la multiplicité des sources de données sont au cœur de la problématique Big Data. C’est pourquoi Analytic Suite propose un ensemble de connecteurs afin de récupérer des données depuis des sources externes (Twitter, Facebook, etc.) ou internes (bases de données, e-mails, applications, logs, API, etc.).
Puis, afin d’assurer la pertinence des résultats, des outils intégrés prennent en charge diverses opérations de traitement, de nettoyage et d’indexation des fichiers, informations et données du système d’information ou provenant de l’extérieur.
Un premier mapping automatique et intelligent est opéré par la solution. Toutefois, les informaticiens peuvent éventuellement intervenir pour affiner ou créer leurs métadonnées.
L’ensemble est articulé autour d’un référentiel unique proposant des outils de partage, de recherche et de consultation. Au sein de ce référentiel, les utilisateurs sont forcément déclarés.

Concrètement, comment est déclinée la solution ? Existe-t-il une appliance virtuelle ou un mode SaaS ?
L’offre est composée d’un package technologique et d’une interface Web, facilitant l’introduction des technologies Big Data dans l’entreprise. Une fois les donnes importées, elles peuvent être exposées via des outils de visualisation comme Tableau, Cognos, etc.
Ainsi, les utilisateurs métier peuvent prendre des décisions avisées grâce à ces outils de visualisation, aux analyses prédictives et aux moteurs de recherche.
L’entreprise peut opter pour une appliance comprenant Analytic Suite et un serveur Dell (notre première offre d’appliance) ou pour notre offre Cloud hébergée dans notre propre dual-datacenter à Tours. Elle dispose alors de son propre container (Docker). Une architecture qui favorise la maîtrise l’allocation de ressources. En effet, le multitenant pur et dur ne va pas sans poser quelques problèmes.
Enfin, le code étant identique, le client peut décider de basculer d’un environnement vers l’autre à tout moment.

Quel mode de commercialisation avez-vous choisi ?
Nous constituons actuellement un réseau de partenaires de type ESN [NDLR : Entreprise de services du Numérique – ex SSII]. Ingensi assure le support de haut niveau, l’accompagnement des partenaires et les formations sur Hadoop, Big Data ou Analytic Suite.
Le tarif de la solution est fixé selon le nombre de nœuds physiques. Le prix pour l’appliance Dell commence aux alentours 100 000 euros, et 290 000 euros pour une solution intégrant la haute disponibilité. Quant aux offres cloud, elles dépendent de chaque projet, et sont proposées pour une durée minimale de trois mois.

Le Big Data évolue très vite. Comment suivez-vous ces technologies très dynamiques ?
Analytics Suite est le fruit de plus de trois ans de recherche et développements avec un leader français de l’automobile. Des développements et une recherche que nous poursuivons. Depuis 2012, Ingensi s’engage dans un vaste programme de partenariat avec l’école d’ingénieurs Polytech’Tours et le laboratoire informatique associé. Afin d’enrichir le cursus d’ingénieurs, nous proposons des formations et participons à plusieurs projets. Cela nous permet aussi de détecter les talents à recruter dans cet établissement, dont la formation a été retenue par la Commission des Titres d’Ingénieur.

A lire aussi :

Big Data : ça avance… mais en ordre dispersé

La France se rêve en championne du Big Data… mais sans données


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur