Intel livre une clé USB à 79 dollars pour le Deep Learning

ComposantsPoste de travail
Intel Movidius Neural Compute Stick

La clé Movidius Neural Compute Stick propose 100 gigaflops de puissance de calcul en demi-précision pour seulement 1 W de consommation.

Intel lance aujourd’hui la Movidius Neural Compute Stick, une clé USB 3.0 permettant d’assurer des tâches de Machine Learning / Deep Learning. Cette clé n’est pas très différente de celle proposée par Movidius avant son rachat par Intel en septembre dernier. Elle propose toutefois un prix plus accessible : 79 dollars, contre 99 dollars précédemment.

Le Neural Compute Stick s’appuie sur le composant Myriad 2, cadencé à 600 MHz, gravé en 28 nm et crédité d’une puissance de calcul dépassant les 100 gigaflops. 2 Mo de mémoire à 400 Go/s sont intégrés à ce composant. Assistés ici par 4 Go de LPDDR3. Le tout pour une consommation de seulement 1 W.

Certes nous sommes loin des performances des derniers GPU et il est question de puissance de calcul crête en demi-précision (nombres flottants 16 bits). À noter toutefois, il est possible d’associer plusieurs de ces clés dans un même système de Machine Learning.

Pour les développeurs et l’embarqué

Cette offre proposera un surcroît de puissance bienvenu aux objets connectés nécessitant des applications de vision. Domaine que le Myriad 2 cible spécifiquement. D’où sa désignation de VPU (Vision Processing Unit).

Sa capacité à traiter des nombres entiers 8/16/32 bits et flottants 16/32 bits lui permettra toutefois d’aborder bien d’autres usages. Chose d’autant plus vraie que le support du framework Caffee est proposé. Ainsi que des outils pour convertir des systèmes de Convolutional Neural Network (CNN) entraînés dans des datacenters en solutions pour le VPU Myriad 2. Une offre qui devrait donc intéresser les développeurs.

À lire aussi :

Intel prépare une riposte aux Ryzen, mais peine à convaincre avec les Core i9
Les Compute Card d’Intel s’apprêtent à envahir les appareils du quotidien
Les Xeon Scalable d’Intel partent à la conquête des datacenters


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur