IoT : Mobileye tape dans l’œil d’Intel pour 15 milliards de dollars

ComposantsPoste de travailProjetsSécurité

Intel va acquérir la firme israélienne Mobileye spécialisée dans les systèmes anticolisions pour véhicules autonomes. Et met un pied dans un secteur fortement prometteur.

Intel vient de mettre la main sur Mobileye, un acteur clé du secteur de l’aide à la conduite et la conduite autonome. Les intéressés ont annoncé avoir signé un accord définitif dans ce sens. Intel va lancer une offre de rachat en numéraire pour l’ensemble des actions de Mobileye à hauteur de 63,56 dollars la part. Soit un total de 15,3 milliards de dollars pour une valorisation de 14,7 milliards.

Mobileye NV est spécialisé dans les systèmes anti-collisions pour véhicules de route, voitures, autocars et poids-lourds. L’entreprise créée en 1999 en Israël a développé des technologies de caméras « intelligentes » qui détectent la présence de véhicules mais aussi de piétons, cyclistes et autres deux roues, animaux, débris, etc., ainsi que le marquage au sol (ligne blanche, bords de routes, barrières, etc.), et les panneaux et feux de signalisation, avec calcul des distances afin de prévenir les risques de collision. Elle a développé des algorithmes d’analyse et traitement d’image à partir de technologies d’intelligence artificielle réunis dans une puce électronique propriétaire, la EyeQ, qui, associée à une caméra embarquée, permet de mettre en œuvre ce savoir-faire. Autrement dit, la start-up regroupe plusieurs systèmes d’alertes de prévention d’accidents en un seul produit facilement intégrable dans les véhicules au montage ou en seconde monte.

10 millions de véhicules équipés

Coté au Nyse (New York Stock Exchange) depuis août 2014, Mobileye travaille aujourd’hui avec une vingtaine des plus importants constructeurs automobiles du marché dans le monde, dont Audi, BMW, Ford, General Motors, Nissan et Volvo. Et déclare équiper plus de 10 millions de véhicules à ce jour.

Intel avait déjà montré de l’intérêt pour l’entreprise basée en Israël. En juillet 2016, le fournisseur de processeurs rejoignait BMW et Mobileye pour développer des véhicules entièrement autonomes pour 2021 avec un premier prototype HDA (highly automated driving) attendu courant 2017 (lire ce télégramme). Une quarantaine de ces prototypes doivent prendre la route au cours du second semestre.

Intel poursuit sa diversification

Pour Intel, l’acquisition de Mobileye permet de renforcer sa diversification dans des secteurs technologiques où la puissance de calcul des processeurs reste cruciale. Un domaine dans lequel excelle l’entreprise de Santa Clara dont les flancs sont attaqués par des technologies concurrentes dont ARM en premier lieu. Mais aussi d’acquérir de nouvelles compétences sur les technologies de demain. Comme sa caméra RealSence destinée à percevoir l’environnement en 3D en détectant la profondeur et en suivant les mouvements comme l’œil humain. Ou encore les drones avec les acquisitions en 2016 des compagnies allemandes Ascending Technologies et Mavinvi. Sans oublier l’intelligence artificielle avec le rachat de Nervana.

Enfin, avec Mobileye, Intel investit dans le secteur de la voiture connectée et autonome très prometteur pour la prochaine décennie. Un marché que le fondeur évalue à 70 milliards de dollars en 2030. Une connectivité appelée à passer par la 5G, un autre secteur sur lequel se développe Intel, notamment en fournissant ses composants radio.

Mobileye restera basé en Israël et sera dirigé par Amnon Shashua (photo ci-dessus), son cofondateur et directeur technique. Doug Davis, vice président sénior chez Intel, se chargera d’en superviser le fonctionnement, notamment la coordination des développements avec les partenaires industriels et fournisseurs équipementiers. « En combinant notre infrastructure et nos ressources, nous pouvons améliorer et accélérer notre savoir-faire combiné dans les domaines de la cartographie, de la conduite virtuelle, des simulateurs, des chaînes d ‘outils de développement, du matériel, des centres de données et des plates-formes informatiques hautes performances, déclare Ziv Aviram, autre cofondateur de Mobileye et l’actuel PDG. Ensemble, nous proposerons une proposition de valeur attractive pour l’industrie automobile. »


Lire également
Intel annonce le 1 Gbit/s pour les terminaux mobiles 4G
Intel investit 7 milliards de dollars dans une usine 7 nm
Mercedes-Benz livrera une première voiture intelligente d’ici un an

Crédit photo : Mobileye

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur