Intel prépare une riposte aux Ryzen, mais peine à convaincre avec les Core i9

ComposantsPCPoste de travail
Intel Core

Le géant des semi-conducteurs Intel promet de répliquer face aux Ryzen d’AMD. En boostant le nombre de cœurs de ses processeurs desktop.

Intel a été durement touché sur le marché desktop par les processeurs AMD Ryzen, moins chers et plus performants. La firme promet toutefois d’apporter une réponse d’ici la fin de l’année, avec sa 8e génération de puces Core, qui devrait se montrer 30 % plus véloce que la précédente.

Il ne faut toutefois pas s’attendre à une révolution technologique sur la microarchitecture de ces processeurs. Par exemple le passage de deux à quatre threads par cœur. Intel préfère en effet miser sur le nombre de cœurs. Lequel passerait de 4, sur la plupart des puces desktop, à 6. Problème pour Intel, cette montée du nombre de cœurs aura un impact sur le coût de fabrication de ses Core. Mais aussi sur leurs besoins en énergie, même si la firme promet ici des avancées significatives.

Intel peine à combler son retard

Le problème pour Intel est que son architecture processeur commence à montrer ses limites. Limites que la multiplication du nombre de cœurs ne permet pas de compenser.

De récentes fuites permettent de constater que le Core i9-7920X, qui serait vendu 1189 dollars, proposera 12 cœurs cadencés à seulement 2,9 GHz en fréquence de base. Contre 3,5 GHz pour le Ryzen Threadripper 1920X (12 cœurs, 799 dollars) et 3,4 GHz pour le Ryzen Threadripper 1950X (16 cœurs, 999 dollars). Le Core i9-7920X pourrait toutefois se rattraper sur sa fréquence maximale de fonctionnement.

À lire aussi :

Intel dévoile les processeurs Core X-series, proposant de 4 à 18 cœurs

AMD : les Ryzen Threadripper attaquent Intel sur le terrain des prix

Les Xeon Scalable d’Intel partent à la conquête des datacenters


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur