Intel va-t-il déjà quitter le marché du wearable ?

ComposantsPoste de travail
2 2 Donnez votre avis

Réduction de voilure ou abandon du marché du wearable computing pour Intel ? La firme se veut rassurante, mais des sources indiquent que des suppressions de postes sont à venir.

Le wearable computing (informatique vestimentaire) a été une des cibles récentes du géant des semi-conducteurs Intel. La firme se préparerait toutefois d’ores et déjà à lever le pied sur ce marché.

TechCrunch rapporte qu’Intel serait sur le point de licencier une partie de ses collaborateurs travaillant pour le NDG (New Devices Group). Un changement de cap qui se traduirait par l’annulation de la sortie de plusieurs produits.

La firme a rapidement réagi : « Intel ne se retire pas du secteur de l’informatique vestimentaire. En fait, nous avons plusieurs produits sur notre feuille de route, ainsi que des lancements antérieurs qui mettent en évidence notre technologie wearable, tels que la montre TAG Heuer Connected et les lunettes Oakley Radar Pace. »

Intel se cherche toujours un relai de croissance

Reste que si Intel ne sort pas de ce marché, la possibilité d’un ralentissement n’est pas à exclure. Pour rappel, la firme a déjà fait de même dans le monde des set-top boxes, puis des netbooks et enfin des smartphones.

Tous ces marchés ont été lentement abandonnés, à coup de non-renouvellement des gammes de processeurs, avant de sombrer dans l’oubli. Le monde des serveurs a lui aussi eu droit à ses échecs, avec l’abandon – en cours – des SoC Atom au profit de SoC Xeon.

À lire aussi :
Les Kaby Lake d’Intel en précommande
Atom E3900 et A3900 : Intel muscle ses puces IoT
Intel présente des résultats en forte hausse, mais déçoit les marchés

Crédit photo : © Christophe Lagane – Silicon.fr

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur