InterApp, la box qui met l’écoute des smartphones à la portée de tous

CyberguerreMobilitéPolitique de sécuritéRégulationsSécuritéSmartphonesSurveillance
10 102 1 commentaire

Avec InterApp, la start-up israélienne Rayzone livre un outil clé en main permettant de collecter les données personnelles de centaines de smartphones. De l’espionnage en boite.

La start-up israélienne Rayzone propose une offre peu banale, InterApp. « InterApp est un système d’intelligence tactique, développé pour les agences de renseignement et les instances judiciaires et leur permettant de recueillir furtivement des informations dans le Cloud en utilisant les vulnérabilités des applications des smartphones. »

Traduction : une box permettant de voler des informations sur les téléphones, pour peu que ces derniers disposent d’une connexion WiFi active. Tous les smartphones peuvent être hackés par ce système, qui ne laisse aucune trace de son passage, assure la société.

InterApp vise Android et iOS

Sont relevés : l’adresse e-mail de l’utilisateur et son mot de passe, sa liste de contacts, le nom du système d’exploitation mobile utilisé, les photos, l’historique de navigation, la localisation du téléphone, les réseaux WiFi préférés, etc.

La méthode employée est simple : la société capte – et déchiffre – les informations synchronisées par les smartphones sur les datacenters de Google ou d’Apple. Les identifiants de certaines applications, comme Dropbox ou Twitter, sont également interceptés.

Des centaines de téléphones peuvent être espionnés simultanément. La société propose même une interface web simple d’emploi regroupant toutes les données collectées par sa box. Impressionnant… mais aussi inquiétant.

InterApp
InterApp

À lire aussi :

HTTPS : OVH se rapproche de Let’s Encrypt
Vie privée : les GAFA risquent de fortes amendes en Europe
Appel au reboot du Net pour lutter contre les écoutes massives

Crédit photo : © Bacho – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur