Internet des objets : Sigfox prend un billet pour l’Australie

M2MOperateursRéseaux
2 8 Donnez votre avis

En s’attaquant au marché austral, Sigfox s’ouvre la porte de l’Internet des objets de l’Asie-Pacifique.

Toujours plus loin. Après l’Europe et les Etats-Unis en passant par le continent africain, Sigfox part désormais à la conquête de la zone australe de la planète. L’opérateur français de réseau pour l’Internet des objets (IoT) vient de signer un nouveau partenariat avec Thinxtra. Cette entreprise spécialisée dans l’IoT se chargera de déployer et de commercialiser le réseau Sigfox en Australie et en Nouvelle-Zélande. 30% des populations respectives devraient y être couvertes d’ici la fin de l’année et 85% fin 2017.

Les besoins y seraient importants. « Ville intelligente, capteurs connectés pour l’agriculture, compteurs énergétiques communicants, logistique et suivi d’actifs mobiles, … les entreprises et utilisateurs australiens et néo-zélandais sont en attente de nouvelles applications et de nouveaux services connectés », assure Loic Barancourt, PDG de Thinxtra qui a été créé en 2015, spécialement pour opérer Sigfox dans la région australe.

Thinxtra, le satellite local de Sigfox

Thinxtra est particulièrement soutenu par Rakon, entreprise néo-zélandaise spécialisée dans la fabrication de composants électroniques pour l’industrie spatiale et la défense, qui voit dans les objets connectés des opportunités évidentes de développement. « L’investissement dans Thinxtra illustre notre capacité d’innovation et notre ambition de faire de l’Internet des objets une activité majeure pour le développement de l’entreprise », confirme Brent Robinson, PDG de Rakon qui se déclare ravi de rejoindre l’écosystème de Sigfox où se mêlent fabricants de composants radio, fabricants d’objets connectés, développeurs et intégrateurs.

Ce nouveau territoire signe pour Sigfox ses premiers pas dans la région Asie-Pacifique où l’opérateur envisage de déployer son réseau dans les trois prochaines années. L’entreprise toulousaine y a ouvert un bureau à Singapour sous la direction de Roswell Wolff, ancien président régional d’Oberthur Technologies. Une zone à conquérir qui viendra enrichir un réseau aujourd’hui étendu sur 16 territoires et couvre plus de 1,2 million de km2 et 223 millions de personnes. Sigfox déclare opérer plus de 7 millions d’objets connectés à très basse consommation énergétique.


Lire également
IoT : Microsoft ouvre son Cloud Azure à Sigfox
SFR jette son dévolu sur Sigfox et LTE-M pour sa stratégie IoT
Internet des objets : Sigfox lance sa Fondation connectée


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur