IoT : AllJoyn DSB veut interconnecter tous les objets Internet

M2MMobilitéRéseaux
3 15 Donnez votre avis

Développé par Microsoft, DSB vise à ouvrir les portes du framework AllJoyn à l’ensemble des objets connectés, compatibles ou non.

Microsoft vient d’apporter de l’eau au moulin de l’Internet des objets (IoT) et plus particulièrement de la AllSeen Alliance. Cette association d’industriels développe AllJoyn, la plate-forme d’interconnexion des objets connectés à l’origine créée par Qualcomm qui a reversé le projet en mode open source. Microsoft, qui a rejoint le consortium formé d’une centaine de membres (dont LG, Panasonic, Technicolor…) il y a un an, a développé Device System Bridge. DSB « peut faciliter la communication entre des réseaux incompatibles, indique la page dédiée au projet. DSB offre un moyen économique et rapide d’ajouter des dispositifs à AllJoyn en tant que périphériques virtuels sur le réseau AllJoyn. »

Autrement dit, permettre à des appareils non compatibles AllJoyn, ce qui est le cas de milliards d’objets aujourd’hui, d’interagir avec des objets certifiés AllJoyn. A commencer par ceux de Microsoft dont le nombre déployé dans la nature était évalué à 1 milliard environ par le consortium l’an dernier. DSB permettra donc aux entreprises de s’appuyer sur le protocole standard de l’alliance pour tirer parti de leurs interfaces de communication existantes sans avoir à investir dans de nouvelles technologies. DSB supporte nombre de protocoles dont les poids lourds BACnet, utilisé dans l’industrie du chauffage et de la climatisation, et Z-Wave pour les applications domotiques résidentielles (éclairage, chauffage, surveillance…). DSB s’inscrit en complément de AllJoyn Gateway Agent, une extension qui permet de connecter et gérer les objets d’un réseau local à un réseau externe.

AllSeen Alliance contre OIC

« La conversion de protocole supprime des obstacles majeurs de l’IoT en ouvrant et rendant interopérables les technologies existantes, déclare Philip Desautels, directeur de l’IoT à la AllSeen Alliance. AllJoyn DSB est un framework structuré pour intégrer de manière sécurisée et intelligente des dispositifs non-AllJoyn dans l’écosystème AllJoyn, afin de préserver l’investissement, ne pas peser sur les budgets restreints et ouvrir l’univers des possibles. »

Le nouveau développement de AllJoyn ne pourra qu’aider la AllSeen Alliance à imposer au marché son standard pour interconnecter les objets entre eux. Mais l’alliance autour de Qualcomm n’est pas la seule sur ce terrain. L’Open Interconnect Consortium constitue son principal concurrent. L’OIC, emmené par Intel, Cisco, Samsung ou encore GE, a présenté son framework IoTivity en début d’année. Comme AllJoyn, IoTivity est hébergé au sein de la fondation Linux. D’autres initiatives se développent en parallèles dont Thread ou Brillo plus ou moins pilotées par Google.


Lire également
Cisco IoT System : 6 piliers et 15 produits pour l’Internet des Objets
Internet des objets : Intel, Dell et Samsung font bande à part
Objets connectés : Qualcomm Life met 2Net au service de la santé

Crédit Photo: Andera Danti-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur