IoT : Cisco rachète ParStream, spécialiste de l’analytique Big Data

Bases de donnéesBig DataData & Stockage
IoT Internet of thing objets connecte
2 41 Donnez votre avis

Cisco rachète un éditeur qui a développé une base de données massivement parallèle. L’intérêt ? La technologie permet d’éviter d’effectuer des analyses en quasi temps réel tout en conservant les données en périphérie du réseau.

Cisco annonce son intention de se porter acquéreur de ParStream, une société allemande, basée à Cologne, qui a développé une base de données analytique à haute performance, spécialement conçue pour les problèmes d’analyse du Big Data en temps réel. Ce produit est notamment utilisé dans des applications de l’Internet des objets (IoT) afin d’analyser les grands volumes de données créés par les objets connectés. Le montant de ce rachat, que le géant des réseaux espère conclure au second trimestre 2016, n’a pas été dévoilé. ParStream faisait déjà partie, depuis janvier 2015, du programme de soutien aux start-up de Cisco.

Dans un billet de blog, Rob Salvagno, responsable du développement chez Cisco, explique ce qui motive cet investissement : « la base de données très spécialisée de ParStream est faite pour les environnements IoT. Elle permet aux clients de traiter et d’analyser de larges volumes de données en périphérie du réseau, avec un minimum d’infrastructures et de coûts opérationnels. En utilisant des fonctionnalités innovantes d’indexation et de compression, la technologie ParStream aide les entreprises à accéder aux données plus rapidement et à grande échelle, en analysant et en filtrant des milliards d’enregistrement et en délivrant de l’information aux métiers en quasi temps réel ». De facto, l’IoT génère de grands volumes de données en périphérie du réseau ; Cisco compte donc exploiter ParStream pour limiter les transferts vers le cœur de réseau tout en offrant les capacités analytiques attendues par les entreprises (voir le schéma ci-dessous issu du site de ParStream).

parstream

La Coface et l’Inria pour clients

Comme le racontait dans nos colonnes le directeur pour la France de ParStream, Peter Livaudais, la technologie est née d’une attente d’un site de e-commerce de voyage allemand en 2007. Ce dernier voulait alors assurer 20 milliards d’enregistrements, et servir jusqu’à 1000 utilisateurs en ligne simultanés, avec une réponse aux requêtes en moins de 5 millisecondes. Tout en minimisant l’investissement matériel et en assurant une mise à l’échelle linéaire. Fruit du projet de R&D lancé suite à cette commande, la base de données analytique temps réel de ParStream combine indexation bitmap compressée avec des traitements parallélisés sur de multiples cœurs de processeurs. C’est cette base de données qui est au cœur de la plate-forme IoT de l’éditeur allemand.

Partenaire de Bull (sur la gamme de serveurs Bullion) et de Numergy en France, ParStream a notamment été retenu par la Coface (pour le développement d’un portail offrant un service de recherche multicritères en temps réel sur une base de données de 9 millions de fiches d’entreprises, avec plus de 1 000 attributs chacune) ou par l’Inria pour le décryptage de l’ADN.

A lire aussi :

Cisco IoT System : 6 piliers et 15 produits pour l’Internet des Objets
Accenture, Cisco et BT se rejoignent autour de l’Internet des objets

crédit photo © a-image – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur