IoT : les industriels sur la bonne voie… mais la route est encore longue (tribune)

Big DataData & StockageDSIM2MProjetsRéseaux
IoT Internet of thing objets connecte
1 36 Donnez votre avis

Une enquête menée par le cabinet PAC (groupe CXP) montre l’intérêt des industriels français pour les différents scénarios de l’IoT. Même si les projets démarrent tout juste. Les explications de Franck Nassah, vice-président de PAC.

Aujourd’hui, environ 10% des industriels ont mis en place une stratégie IoT ! Cela peut paraître faible, mais le sujet est relativement nouveau. De plus, il existe une réelle dynamique puisque 6% des entreprises sondées ont d’ores et déjà prévu de définir une stratégie IoT avant fin 2017. Ces chiffres proviennent d’une étude que nous venons juste de terminer sur l’IoT dans le secteur industriel en France.

Les entreprises industrielles en France ont bien compris l’apport que pourrait avoir l’Internet des objets (IoT) pour leur organisation. En effet, sur chacun des 6 processus que nous avons étudiés (gestion de la production, supply chain étendue, shop floor, traçabilité, développement de nouveaux services et amélioration de services existants), nous constatons un minimum de 65% des répondants déclarant que l’IoT va jouer un rôle important ou majeur.

infographic-mcs-iot-03-2016La traçabilité avant tout

Cette prise de conscience ne veut cependant pas dire que la majorité des industriels a d’ores et déjà réalisé des projets IoT. Les acteurs de l’industrie ont commencé par adresser les processus qu’ils maîtrisent le mieux et / ou ceux sur lesquels ils sont confrontés à des obligations réglementaires ou contractuelles.

Ainsi, c’est au niveau des processus de traçabilité qu’ils sont les plus nombreux à avoir déjà réalisé des projets (27%), suivi par la gestion de la production (22%), puis par l’amélioration de services existants (17%), le shop floor, la supply chain étendue (13%) et enfin le développement de nouveaux services, qui arrive assez loin derrière, à 6%.

Encore une fois, nous constatons une réelle dynamique puisque, sur chaque processus, il existe environ 20% de sociétés qui ont des projets en cours.

Les raisons principales à l’utilisation de l’IoT sont encore aujourd’hui centrées sur l’amélioration de la compétitivité au sens large : améliorer la productivité (des machines et des hommes), baisser les coûts, rester compétitifs.

« S’ouvrir les chakras » sur de nouveaux services IoT

Les industriels ont plus de mal à se projeter sur le développement de services, qui est un aspect nouveau, apporté par la convergence entre l’IoT et la transformation numérique. C’est la raison pour laquelle la moitié des sociétés interrogées est en phase de réflexion sur le sujet et n’hésite pas à se faire accompagner pour « s’ouvrir les chakras ».

Bizarrement, les industriels accordent peu d’importance à la capacité d’analyse des données collectées, qui arrive en denier critère de choix des prestataires IoT. Il est probable qu’ils considèrent d’abord les aspects structurels et techniques et comptent sur des partenaires spécialisés dans l’analyse de données, la data science, pour les aider ensuite.

« Aujourd’hui, certains industriels exploitent le potentiel de l’Internet des objets, d’autres les solutions de Big Data, et d’autres encore les outils de mobilité, mais peu combinent l’ensemble de ces technologies. Je suis convaincu que les entreprises du secteur industriel qui le feront parviendront à sortir du lot pour proposer des services innovants et concurrentiels, lesquels viendront soutenir les nouveaux business models », analyse Karim Benyoucef, vice-président en charge des activités Digital, Data & analytics pour le secteur industriel chez CGI.

nassahLe niveau de maturité est donc encore bas mais des projets et réflexions existent clairement, ce qui est une bonne nouvelle pour la compétitivité des industriels en France, notamment face à la concurrence internationale toujours plus forte.

Par Franck Nassah, vice-président recherche et conseil de PAC, une société du groupe CXP.

Enquête sur l’IoT dans le secteur de l’industrie en France réalisée par PAC (a CXP Group company), en partenariat avec CGI, Tech Mahindra et ESI Group, auprès de 150 entreprises industrielles de plus de 500 personnes en France en février 2016. Enquête menée aussi bien auprès des équipes IT que des métiers (32% : Chief Digital Officer, responsables IoT, directeurs R&D, directeurs industriels).

Pour consulter l’étude : https://www.pac-online.com/iot-quelle-r-alit-pour-le-secteur-industriel-en-france

A lire aussi :

La SNCF prend le train de l’IoT… à grande vitesse

Dossier : 5 scénarios pour l’Internet des objets en entreprise

crédit photo © a-image – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur