IoT : Intel aurait quitté le monde des wearables

ComposantsMobilitéPoste de travailProjets

Intel aurait fermé sa division dédiée à la production de montres et bracelets connectés. Le projet Curie de processeur pour vêtements est néanmoins maintenu.

Après les cartes pour l’embarqué, les wearables ? Après avoir annoncé l’arrêt de la production de ses nano-ordinateurs en juin, Intel aurait cessé ses activités autour des objets connectés portés comme les lunettes, les montres et autres bracelets numériques. Selon la chaine américaine CNBC, qui s’appuie sur une source bien informée mais non citée, le fondeur de Santa Clara a fermé sa division dédiée aux objets liés à la santé, y compris les trackers de fitness, au début du mois.

Intel était entré sur le marché des wearables avec l’acquisition de Basis Science, un fournisseur de bracelets fitness connectés, en mars 2014. Mais depuis, l’entreprise californienne n’avait pas beaucoup communiqué sur sa stratégie en matière d’objets connectés portés. D’ailleurs, Aysegul Ildeniz, qui était en charge du développement des nouveaux appareils (New Devices Group) en tant que vice-présidente, a quitté Santa Clara en juillet 2016 pour rejoindre Silver Spring Networks comme directrice opérationnelle selon son profil LinkedIn. Elle était remplacée par Joshua Walden qui est le dirigeant du groupe Nouvelle technologie (New Technology Group) d’Intel.

Focus sur la réalité augmentée

En novembre dernier, le site TechCrunch annonçait qu’Intel réduisait drastiquement les équipes de la division New Devices. Le concepteur des Core i avait démenti, mais la réalité semble le rattraper aujourd’hui. Plus tôt, en septembre, les montres Basis Peak étaient rappelées pour des raisons de sécurité. Une surchauffe des composants laissait craindre des risques de brûlures. Bref, Intel semble donc laisser ce segment de produits à la concurrence, dont l’emblématique Fitbit, voire des constructeurs de smartphones comme Samsung, LG ou Huawei.

La firme de Santa Clara ne quitte cependant pas totalement le marché des objets connectés et entend se concentrer sur les solutions de réalité augmentée à travers ses technologies RealSense de caméras connectées et Movidius de traitement d’image. Intel développe notamment le projet Alloy de casque de réalité augmentée/virtuelle. Et, aux dernières nouvelles, l’entreprise maintient également son module Curie, un composant destiné aux vêtements, sacs, bijoux, etc.


Lire également

Intel livre une clé USB à 79 dollars pour le Deep Learning
140 emplois touchés par l’arrêt des productions de Galileo, Joule et Edison chez Intel
Les Compute Card d’Intel s’apprêtent à envahir les appareils du quotidien


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur